Intempéries

Intempéries : des dégâts en Aveyron, le vol Paris-Rodez détourné vers Montpellier

  • Intempéries : des dégâts en Aveyron, le vol Paris-Rodez détourné vers Montpellier
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
De forts coups de vents ont été constatés un peu partout dans le département, causant de nombreuses chutes d’arbres.

Si, en raison des orages, la nuit n’a pas été aussi agitée qu’en Charente ou dans le Limousin, quelques dégâts ont été occasionnés en divers endroits du département. La chute d’un poteau électrique du côté de Galgan a nécessité la mise en place d’une déviation et l’intervention d’Enedis pour couper l’électricité dans plusieurs foyers par mesure de sécurité.

Au Château du Bosc, la foudre est vraisemblablement à l’origine d’un départ de feu du frigo. Avec une émanation d’importantes fumées qui a obligé les pompiers à évacuer les propriétaires de lieux vers l’hôpital de Rodez. Peu de dégâts étaient toutefois constatés dans ce château connu pour appartenir à la famille d’Henri de Toulouse Lautrec.

A Rodez, le store de la brasserie La Compagnie n'a pas résisté aux fortes rafales de vent.
A Rodez, le store de la brasserie La Compagnie n'a pas résisté aux fortes rafales de vent.

À Saint-Geniez, la foudre encore, a causé l’incendie d’une grange, ravageant tout le stock de foin. De même, le vol Paris -Rodez a dû être détourné vers Montpellier, l’avion ne pouvait atterrir à Rodez en raison de forts coups de vent. Les passagers ont regagné Rodez en bus.

Ces forts coups de vents ont été constatés un peu partout dans le département, causant de nombreuses chutes d’arbres dans les secteurs notamment de Decazeville, Capdenac, Montbazens, Entraygues, ou Rodez. 

144 000 foyers privés d'électricité

Fortement touchés dans les départements de la Dordogne ou de la Corrèze, 144 000 foyers sont ce matin toujours privés d'électricité, selon Enedis (contre 200 000 hier soir à 20h)

Les principaux départements touchés sont : Dordogne - 75 000 foyers Corrèze - 26 000 foyers Gironde - 15 000 foyers Haute Vienne - 12 000 foyers Lot et Garonne - 8 000 foyers

Réagir