Villefranche-de-Rouergue

La reine des Bastides se visite tambour battant

  • Chaque semaine, le marché est le poumon de vie de la cité. Produits du terroir, artisanat : il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs.
    Chaque semaine, le marché est le poumon de vie de la cité. Produits du terroir, artisanat : il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs.
S'abonner Mis à jour le -- partages

La longue liste des richesses de la cité est porteuse d’une promesse : celle qu’à Villefranche, où l’on sait conjuguer présent et passé, l’on est assuré de ne pas s’ennuyer !

Ne vous méprenez pas : si Villefranche-de-Rouergue a une histoire plus qu’importante, la ville refuse catégoriquement sa transformation en musée. Car dans la cité, on a su allier passé et présent, comme en témoigne son incroyable activité, à son apogée le jeudi matin, jour de marché. Classée Grand Site de Midi-Pyrénées avec Najac et Pays d’art et d’histoire avec les cinq autres Bastides du Rouergue, Villefranche possède un patrimoine dans un état de conservation remarquable. La cité, épargnée par les guerres, compte en son sein chapelles, monastère de la Chartreuse ou encore des maisons dont la trace de chaque siècle est encore visible. Fondée en 1252, elle témoigne de l’urbanisme inventé au XIIIe siècle par Alphonse de Poitiers. Située entre le Ségala et le causse de Villeneuve, au confluent de l’Aveyron et de l’Alzou, Villefranche dévoile ses trésors médiévaux à ceux qui osent emprunter le dédale de ses rues.

Un cœur battant

Peu importe d’où l’on se lance à la découverte de la Bastide, tous les chemins mènent en son centre névralgique, la place Notre-Dame, entourée d’arcades au-dessus desquelles se trouvent des demeures de style gothique ou Renaissance. C’est alors un véritable plaisir pour les sens, tant la diversité des produits du terroir y est prolifique : farçous, confits, truffade, légumes, pains du pays... Un quotidien flamboyant, rythmé par les cloches du carillon. Restauré il y a peu, ce dernier dispose de quatre octaves et est coordonné avec la fontaine de la place Notre-Dame, qui donne l’heure. Parmi les joyaux du gothique flamboyant de Villefranche, le monastère de la Chartreuse de Saint-Sauveur est également à noter. En plus du cloître, un des plus grands de France, l’église, la chapelle des Étrangers, la salle capitulaire et le réfectoire apparaissent comme des témoins architecturaux de la fin du Moyen Âge.

Infos Pratiques

Adresse : VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUEOFFICE DE TOURISME ***Promenade du Guiraudet - BP23912202 Villefranche de Rouergue 12202 Villefranche-de-Rouergue
Email : Tél. 05 65 45 13 18
Réagir