Millau

Un ouvrage de titan en béton et acier

  • Le viaduc de Millau s’insère parfaitement dans le paysage.
    Le viaduc de Millau s’insère parfaitement dans le paysage.
S'abonner Mis à jour le -- partages

Le viaduc de Millau est né de la volonté de désenclaver le Massif central. Retour sur la construction d’un géant.

Il est connu dans le monde entier. Son tablier est reconnaissable entre mille, son architecture en a fait parler plus d’un. Depuis sa mise en service en 2004, le viaduc de Millau s’est hissé dans le club fermé des constructions contemporaines majeures. Surplombant la vallée du Tarn, il est le dernier maillon de l’autoroute A75 et sans aucun doute la réalisation technique la plus importante de cette autoroute. Sa construction aura duré trois ans, la préparation du projet une quinzaine d’années. Car dès 1987, les premiers échanges autour du franchissement du Tarn ont lieu. L’objectif : désenclaver le Massif central et réduire, par la même occasion, le célèbre “bouchon” de Millau.

L’alliance du béton et de l’acier est retenue en 2001. C’est la compagnie Eiffage qui est en charge de la construction et de l’exploitation de l’ouvrage. Le viaduc peut s’enorgueillir du record du monde de la plus haute pile, à 245 mètres. Malgré sa taille à la hauteur de sa démesure, le Viaduc de Millau s’intègre dans le paysage environnant avec une facilité déconcertante. Il relie deux univers : celui des Grands Causses et l’art contemporain.

Infos Pratiques

Horaire : Ouvert tous les jours de 10h à 19h30
Adresse : Aire de Brocuéjouls 12100 Saint-Georges-de-Luzençon
Email : www.leviaducdemillau.com
Réagir