Decazeville

Un passé houiller très marqué pour la cité

  • La cité aveyronnaise a été façonnée par son passé minier.
    La cité aveyronnaise a été façonnée par son passé minier.
Publié le / Modifié le S'abonner

Decazeville, née du charbon et du travail de la mine, reste attachée à son histoire.

Il faut faire un voyage dans le temps pour comprendre l’essor qui a conduit Decazeville à devenir l’une des principales villes du département. L’extraction du charbon a contribué à l’âge d’or de la commune. Si avant l’essor de l’industrie minière, l’ancien or noir était extrait de façon un peu anarchique, à partir de 1832, son exploitation devient plus rationnelle. Les quelque 800 ouvriers qui travaillent alors dans cette “découverte” (nom que l’on donnait à une mine), suivent un processus précis, de l’abattage à l’évacuation du charbon par les chevaux. Puis vient le temps de la mécanisation, qui a vu les outils se moderniser. Si la mine a été fermée en 2001, le Chevalement (22 m de haut) se dresse toujours fièrement. Dernier de son espèce sur le territoire, sa valeur symbolique est très forte. À l’initiative de l’association d’anciens mineurs, sidérurgistes et zingueurs, des expositions photos, du matériel, des machines et des documents originaux liés aux mines sont visibles.

Infos Pratiques

Horaire : Lundi au Vendredi :10h ¿ 12h30 / 14h ¿ 17h Samedi :10h - 12h
Adresse : Office de tourisme de Decazeville Square Jean Ségalat12300 DECAZEVILLE 12300 Saint-Santin
Email : 05.65.43.18.36
Réagir