Société

Face Aveyron donne une autre dimension aux entreprises

  • La responsabilité sociale des entreprises, une démarche développée par Face (avec La Poste et Spi Software) auprès des étudiants de l’IUT de Rodez en septembre dernier.Archives CP
    La responsabilité sociale des entreprises, une démarche développée par Face (avec La Poste et Spi Software) auprès des étudiants de l’IUT de Rodez en septembre dernier.Archives CP
S'abonner Mis à jour le -- partages

Lutter contre la pauvreté et toutes les formes d’exclusions et de discriminations est la philosophie de Face Aveyron, fort désormais d’une quarantaine d’adhérents et partenaires dans le département. Un réseau qui cultive la " responsabilité sociétale des entreprises " à travers de nombreuses actions d’accompagnement en direction des demandeurs d’emploi ou des seniors. Mais aussi des interventions auprès des collégiens, lycéens et étudiants pour les initier aussi bien à la culture industrielle et à l’innovation qu’à l’engagement social et sociétal des entreprises qui composent le réseau.

L’assemblée générale de juin, présidée par Alain Picasso (" EDF, une rivière, un territoire, développement ") a permis de rappeler à tous " la pertinence de cet outil mis en place pour répondre aux enjeux du territoire en mobilisant les énergies de nos entreprises ".

Des actions pour tous les publics

Et ce à travers un bilan éloquent des actions conduites en 2017 : " Face à face ", rencontres avec les détenus de la maison d’arrêt autour de leur réinsertion sociale et professionnelle ; Cividom qui propose avec des volontaires du service civique, un dispositif à domicile pour les seniors en perte d’autonomie (avec la société Anisen) ; une vingtaine de parrainages, en lien avec les services de l’état, pour les demandeurs d’emploi ; une exposition de photos préparées par Gilles Ruiz sur les violences faites aux femmes...

Sans oublier le projet " Teknik ", en partenariat avec l’éducation nationale, pour faire découvrir aux élèves de la 4e à la 1re, les métiers industriels et techniques, en utilisant des méthodes pédagogiques et d’animation innovantes à des moments clés de leur orientation. Ainsi, le collège Jean-Moulin de Rodez a pu découvrir les métiers de l’aéronautique et de l’agroalimentaire et emporter en mai dernier grâce aux projets des élèves, le deuxième prix académique et le premier prix national du Défi Teknik. Au total, plus de 500 élèves ont suivi les séances Teknik pour 34 projets développés.

Face Aveyron ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et souhaite développer de nouveaux champs d’action pour 2018, " année que nous abordons avec beaucoup d’optimisme quant à l’avenir de notre club ", conclut Alain Picasso.

Réagir