L’Aveyron monte à Paris pour recruter

  • Les entrepreneurs aveyronnais monteront à Paris au mois d'octobre.
    Les entrepreneurs aveyronnais monteront à Paris au mois d'octobre. Centre Presse
Publié le
Philippe Henry

En parallèle du marché de producteurs de pays de Bercy, samedi 13 octobre, le conseil départemental organise une rencontre entre les entrepreneurs aveyronnais et d’éventuels candidats pour combler les postes à pourvoir.

L’Aveyron recrute et veut le faire savoir. Pour trouver ses candidats, le conseil départemental, la CCI et la Chambre de métiers et de l’artisanat organisent une rencontre, sur un stand de 300 m2 où 30 entreprises seront présentes, samedi 13 octobre prochain, en parallèle du marché de producteurs de pays de l’Aveyron de Bercy.

« Nous nous sommes aperçus que beaucoup d’entreprises aveyronnaises n’arrivent pas à trouver des candidats, explique Jean-François Galliard, président du conseil départemental. Nous avons donc choisi d’organiser ce rendez-vous à Paris, là où cette demande est susceptible d’être entendue. Pour autant, les Aveyronnais ne sont pas exclus de ces offres. L’objectif est, au final, d’accélérer la croissance démographique de l’Aveyron. »

Cette opération a été lancée dès le mois de janvier. 

Une enveloppe de 100 000 € a été consacrée à l’événement et à la mise en place d’une plateforme numérique sur laquelle les offres d’emplois sont publiées. 

Il ne s’agit pas seulement de proposer un emploi, mais « un véritable projet de vie », explique Dominique Costes, président de la CCI. « Des rencontres auront lieu avec des Parisiens qui ont choisi de s’installer en Aveyron. Pour qu’ils décrivent très concrètement leur expérience », poursuit-il.

« Relation physique entre les entreprises et les candidats »

Cet événement a plusieurs objectifs : mettre en relation et faire se rencontrer entreprises et candidats potentiels, durant un court entretien de 20 à 30 minutes ; présenter, autour d’un espace repreneur/créateur d’entreprises, les sociétés à reprendre en Aveyron (150 offres existent aujourd’hui) ; détailler « l’offre de vie en Aveyron » (logement, scolarisation des enfants, loisirs, etc.).

« Nous voulons créer une relation physique entre les entreprises et les candidats », souligne Jean-François Galliard.

Une campagne digitale a d’ores et déjà été lancée sur la région parisienne pour promouvoir l’événement.

Cette opération, si le succès est au rendez-vous, est appelée à se renouveler, ailleurs en France.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?