Insolite

Les cloches de l’abbatiale de Conques prennent le large

Publié le / Modifié le S'abonner
Trois des quatre cloches du clocher de l'abbatiale font l'objet d'une campagne de restauration qui a débuté, mercredi, par l'héliportage de ces "pièces inestimables". 

C’est une opération d’envergure qui s’est déroulée ce mercredi matin dans le petit village de Conques. Une mission de restauration pas comme les autres pour trois des quatre cloches de l’abbatiale Sainte-Foy, muettes depuis plusieurs mois.

En cause, une usure importante des trois vieilles dames qui a décidé le maire à sonner le début de la « mission restauration » en faisant appel, chose rare, à un hélicoptère. Un manège insolite pour les quelques spectateurs conquis par le balai aérien.

« Nous avons privilégié ce dispositif, avant tout, pour des raisons de sécurité, expose Pierre Laporte, campaniste pour la société Bodet qui aura la charge de redonner son lustre à ces « œuvres d’art inestimables », dont la plus ancienne, fondue au XVIe siècle, est classée depuis 1902.

Une étude approfondie du spectre musical viendra parachever le travail de restauration avant le retour des trois dames au mois de novembre, promet le maire de Conques-en-Rouergue, Bernard Levebvre, où elles seront exposées quelques jours avant de retrouver leur clocher. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Conques-En-Rouergue

246750 €

Situé sur les hauteurs de la vallée du Lot, à 17 kms de Conques, très bel e[...]

191500 €

Grand Vabre, à deux pas de Conques, maison d'habitation en pierres avec app[...]

95940 €

Située à Saint Cyprien, à proximité des commerces, maison en pierre T 2 d'e[...]

Toutes les annonces immobilières de Conques-En-Rouergue
Réagir