Jazz

Des huîtres et des “afters” sur le plateau de l’Assossoï

  • Kog & the Zongo brigade, samedi soir, promet d’être le " temps fort " des “afters”. DR
    Kog & the Zongo brigade, samedi soir, promet d’être le " temps fort " des “afters”. DR
S'abonner Mis à jour le -- partages

L’association millavoise est associée à la programmation du festival Millau jazz.

Des coups de cœur glanés çà et là, de jeunes pépites livrées sur un plateau dans un cadre intimiste et festif : les "afters" du Millau Jazz festival, concoctés par l’association millavoise Assossoï, ont trouvé leur public. Au moins autant que les concerts dans la cour du Crea.

Depuis huit ans, l’Assossoï a carte blanche pour faire vivre la terrasse de la Maison du peuple pendant la semaine de festival. Avec, pour seul cahier des charges : " de l’éclectisme et un esprit after ", résume Joan Barbut, aux manettes du collectif. " On essaie d’apporter des styles différents, une musique qui s’écoute debout, qui est plus rythmée, plus dansante que celle proposée au Crea, explique-t-il encore. Il faut que les “afters” soient des moments de détente, où l’on se retrouve aussi pour boire des coups. " Pendant toute la semaine, l’association est à la programmation, mais aussi et surtout à l’animation du lieu, de sa buvette et de ses désormais fameuses "marquisettes".

" La terrasse du Théâtre est rarement ouverte, et on sait les Millavois attachés au lieu, raconte Joan Barbut. Nous avons trouvé notre public, un public fidèle. " Jeudi, c’est le duo Sabrina et Samantha qui a ouvert le bal des "afters" avec une techno dansante et pimentée de saxophone. Ce vendredi, Zozophonic orchestra se tient prêt pour, dès 23 heures, s’affranchir des étiquettes du jazz et emmener le public dans son exploration de la " musique rurale électrisée à coups de rythmes urbains ".

Samedi, l’Assossoï tient son " temps fort ", " pour la clôture du festival ", se languit Joan Barbut : Kog & the Zongo brigade. " Une signature afro-beat, electro, avec de bons cuivres et de puissantes percussions, détaille l’amateur. Le tout, porté par les leaders ghanéen et jamaïcain de la formation. " Le ton est donné.

lola cros

Programme complet et billetterie sur le site internet de Millau en Jazz. Mercredi, le concert d’Arnaud Dolmen à Compeyre a été annulé à cause des intempéries.

Réagir