La chaleur et le sommeil ne font pas bon ménage

  • Durant l'été tous les moyens sont bon pour dormir au frais
    Durant l'été tous les moyens sont bon pour dormir au frais ktaylorg / Istock.com
Publié le

Les fortes chaleurs affectent le sommeil des Français. Lorsque le thermomètre monte, 73% d'entre eux passent des nuits de moins bonne qualité, révèle une étude réalisée par Climson avec l'aide d'Opinion Way.

Les fortes chaleurs affectent le sommeil des Français. Lorsque le thermomètre monte, 73% d'entre eux passent des nuits de moins bonne qualité, révèle une étude réalisée par Climson avec l'aide d'Opinion Way.


C'est l'un des problèmes des nuits d'été : la chaleur. Comment réussir à trouver le sommeil lorsque l'on se tourne et retourne pour trouver un bout de drap encore frais ? 73% avouent être impactés par cette chaleur qui qui réduirait la qualité de leur sommeil. Pour faire de bonnes nuits réparatrices, le corps doit en effet perdre environ 0,5°C, un problème lorsque la chaleur ambiante est pesante.

Résultat, six Français sur dix avouent connaître actuellement des troubles du sommeil. Insomnies, sommeil agité ou encore réveils nocturnes, ce fléau touche 66% des hommes et un peu plus d'une femme sur deux (54%).

Plus l'âge augmente moins la chaleur empêche de dormir. Les personnes âgées de 65 ans et plus sont les moins affectés (50%) tandis que les jeunes de 18 à 24 ans passent de moins bonnes nuits, ils sont 74% à se plaindre de la chaleur. Entre 25 et 64 ans, les chaleurs nocturnes affectent en moyenne 63% des personnes.

Sondage réalisé par OpinionWay our Climson.com sur la base d'un échantillon de 1.013 personnes représentatif de la population française.

Source : Relaxnews

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?