Incendies en Grèce, affaire Benalla, Trump : le point sur l'actu de ce mardi matin

  • GREECE-FIRE
    GREECE-FIRE AFP / AFP
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages
  • Affaire Benalla : séances d'explications musclées en vue au Parlement 

Emmanuel Macron restant résolument mutique dans l'affaire Benalla, Edouard Philippe et son gouvernement seront soumis mardi au nom de l'exécutif au feu roulant des questions des députés et sénateurs, après plusieurs jours de désordre, blocages et de premières auditions parlementaires lundi. A 15h00 à l'Assemblée, puis 16h45 au Sénat, les ministres devront faire bloc afin de défendre l'Elysée, traversé par la première grande crise politique du quinquennat Macron après la diffusion de vidéos montrant Alexandre Benalla, un proche collaborateur du chef de l'Etat, en train de frapper et malmener deux manifestants le 1er mai. A l'image d'Emmanuel Macron, Edouard Philippe s'est montré jusque-là d'une remarquable réserve, malgré les coups de boutoir de droite et de gauche lui demandant de venir s'expliquer au plus vite dans l'hémicycle.  
 

  •  Incendies en Grèce : au moins 50 morts, dont 26 près d'une villa 

Les violents incendies qui ont ravagé lundi les alentours d'Athènes ont fait au moins 50 morts et 172 blessés, dont onze graves, selon un bilan encore provisoire. Un groupe de 26 personnes a été trouvé mardi matin dans la cour d'une villa de Mati, à l'est de l'Attique. Enlacés et carbonisés, selon un photographe de l'AFP sur place, ils semblent n'avoir pas réussi à gagner la mer toute proche pour se mettre à l'abri. Autour de la capitale, la plupart des victimes ont été piégées dans les environs de cette localité balnéaire dont les maisons sont souvent entourées de hauts pins, très inflammables. Dans le nord de l'Europe, les pays nordiques et baltes, d'Oslo à Riga, sont écrasés depuis plusieurs semaines par la chaleur et la sécheresse qui embrasent forêts et tourbières, brûlent les pâtures, vident les nappes phréatiques et font même baisser le niveau des grands lacs. 
 

  • Au moins 207 défenseurs de l'environnement tués en 2017, année noire, selon une ONG 

Pour s'être opposées à des projets miniers, forestiers ou agro-industriels, au moins 207 personnes ont été tuées dans le monde en 2017, année la plus meurtrière pour les défenseurs de l'environnement, selon Global Witness. Ce bilan, publié mardi, est sans doute bien en-deçà de la réalité, souligne l'ONG britannique. Et il surpasse celui de 2016 qui, avec au moins 200 morts, était déjà une année record. Leaders autochtones, rangers chargés de protéger la faune sauvage ou "personnes ordinaires" défendant leur terre ou leur rivière, ces victimes ont été recensées dans 22 pays, à 60% en Amérique latine. 
 

  • Trump et l'Iran s'interpellent à coup de tweets menaçants 

Le ton monte, via tweets interposés: le président américain Donald Trump a lancé une mise en garde d'une rare virulence contre l'Iran, à laquelle Téhéran a répondu du tac au tac. Le message menaçant de Donald Trump, envoyé tard dimanche soir, a suscité des interrogations sur la stratégie américaine face à la République islamique, l'administration Trump étant régulièrement soupçonnée de caresser l'espoir d'un changement de régime en Iran. Dans un registre évoquant celui utilisé il y a un an face à la Corée du Nord, le président américain a appelé l'Iran à "ne plus jamais" menacer les Etast-Unis au risque d'en "subir les conséquences". "FAITES ATTENTION !", lui a rétorqué quelques heures plus tard, exactement sur le même mode, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif. 
 
La conférence internationale sur le sida dans le vif du sujet 
La conférence internationale sur le sida entame mardi ses travaux en séance plénière à Amsterdam, avec en vedette des célébrités comme le prince Harry, Charlize Theron ou Elton John, sous le signe de l'inquiétude quant à une résurgence du virus qui affecte quelque 37 millions de personnes dans le monde. Des milliers de délégués --chercheurs, militants, activistes et personnes atteintes par le virus mortel-- sont réunis depuis lundi pour cette conférence de cinq jours, alors qu'un relâchement dans la prévention, conjugué à une baisse des financements internationaux, fait craindre un rebond de l'épidémie. Une résurgence du virus VIH dans certains pays du monde, induite par des lois strictes sur l'usage des drogues et imputée notamment au partage des seringues, focalise les inquiétudes des participants.    

 

  • EN BREF
     
    - La CGT Cheminots a programmé une nouvelle journée de grève à la SNCF vendredi, jour de publication des résultats financiers semestriels du groupe ferroviaire, notamment pour soutenir des grévistes menacés de sanction, a confirmé lundi la direction. 
     
    - Au plus fort de la saison touristique, les hôtesses et stewards de Ryanair sont appelés à faire grève mercredi et jeudi en Espagne, au Portugal, en Belgique et en Italie, et la compagnie a annulé 600 vols. 
     
    - Le Venezuela, en proie à une crise politico-économique, va sombrer davantage dans la récession cette année avec une hyperinflation qui devrait grimper à 1.000.000% d'ici fin décembre, estime le FMI, une situation qui affecte de plus en plus ses pays voisins. 
     
    - La Corée du Nord a commencé à démanteler des infrastructures sur sa principale base de lancement de satellites, considérée comme servant de site d'essais pour ses missiles balistiques intercontinentaux, selon des images récentes analysées par des experts. 
     
    - Le quadruple champion NBA français Tony Parker est officiellement devenu lundi membre des Charlotte Hornets, rejoignant la franchise de la conférence Est après 17 saisons avec les San Antonio Spurs à l'Ouest, selon sa nouvelle équipe. 
     
     
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir