Connaissez-vous vraiment le Lévezou ? Découvrez ses secrets

  • Le Lévezou secret
    Le Lévezou secret
  • Le Lévezou secret
    Le Lévezou secret
  • Le Lévezou secret
    Le Lévezou secret
Publié le

Lieux méconnus, légendes, phénomènes naturels. Vous êtes invités à découvrir le Lévezou secret.

Le diable à Arvieu ?

On nous a dit qu’on trouverait sa trace sur la route à 2 km d’Arvieu en direction de Bonneviale. Effectivement au détour d’un virage on se retrouve nez à nez avec un monument mégalithique en granit composé de trois gros rochers superposés et un bec semblant indiquer la direction de la lande. Nous voilà donc au rocher du diable ! Les Arvieunois perpétuent de nombreuses légendes autour de ce site chargé pour eux de mystères. Ce serait un dolmen ou une pierre sacrificielle édifié par les Gaulois ou des populations celtiques. Vers le VIIIe siècle, l’Église engagea les chrétiens à lutter contre l’appellation " Rocher du diable " de cet autel considéré comme diabolique ! Il fait partie des grands mystères du patrimoine arvieunois car aucune fouille archéologique n’a été faite. Si vous souhaitez le voir de vos propres yeux, une randonnée de 7,5 km au départ de la mairie d’Arvieu vous conduira jusqu’à lui à travers landes, genêts et bruyères.

Phénomène paranormal ?

Mais que se passe-t-il au Monseigne ? Situé sur la commune de Saint-Laurent-de-Lévézou ce pic qui domine le Lévezou du haut de ses 1 158 m d’altitude sert de cadre à un regroupement un peu particulier. Un appel d’une quelconque divinité ? Et bien non ce sont en fait certaines espèces de coccinelles qui s’y rendent, afin d’hiberner à la fin de l’été quand les pucerons, leurs principales proies, commencent à se faire rares. Des panneaux implantés sur les lieux expliquent ce phénomène. L’entomologiste Jean-Henri Fabre, né non loin de là, à Saint-Léons en 1823, fait d’ailleurs état de ces migrations dans ses " Souvenirs entomologiques ".

Les coccinelles aiment se nicher par centaines dans les " clapas " (tas de pierres) qui ont été bâtis pour leur servir d’abris. On les trouve aussi cachées entre les pierres qui supportent la table d’orientation installée au sommet du Monseigne. En effet, au-delà de l’émerveillement de votre rencontre avec ces nombreuses coccinelles, vous serez ravis de la magnifique vue à 360° qui s’offrira à vous. Au départ de Saint-Laurent du Lévezou, une randonnée de 9 km vous conduit jusqu’au Monseigne.

Le Lévezou secret
Le Lévezou secret Centre Presse

La légende du bourguignon

Une chapelle ? Un cadre isolé ? Une légende ? Tous ces ingrédients mélangés nous conduisent à Bergounhoux sur la commune de Ségur. La même question se pose à chaque fois. Qu’est ce qui a bien pu inciter nos ancêtres à bâtir une chapelle en ce lieu ? On raconte qu’un prince de Bourgogne se rendant en pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle s’égara dans les immenses forêts du Lévezou. À la merci du froid, des loups et de la faim, il invoqua Marie avec la plus grande ferveur, promettant de bâtir une chapelle en son honneur si elle lui venait en aide. Peu après sa prière était exaucée.

La chapelle qu’il construisit aurait été appelée par les habitants " Nostro-Damo del Bergounhoux ", Notre-Dame du Bourguignon. Cependant, il se murmure aussi que le mot de Bergounhoux vient de l’occitan " bergounho " la honte (celle du péché). L’édifice est du Xllle siècle mais comporte également une partie gothique ajoutée par l’ancienne famille de Vezins, l’une des plus importantes du Rouergue, comme l’indiquent les armoiries sur la clef de voûte. La chapelle abrite une pietà du XVe siècle en bois représentant une Vierge tenant l’Enfant. Son isolement et le calme quasi monastique du lieu donnent à la chapelle un charme indéniable. Le principal pèlerinage a lieu le lundi de Pentecôte. Une randonnée de 16 km au départ de Ségur vous mènera jusqu’à la chapelle.

Un lac presque méconnu

Nous vous invitons au lac de la Gourde sur la commune de Canet-de-Salars. Avec ses 16 hectares, il se cache, en retrait par rapport à la route qui mène au lac de Pareloup.

C’est un endroit connu des naturalistes avec ses prairies humides, voire tourbeuses. Un observatoire pour les oiseaux a été créé pour permettre aux passionnés d’ornithologie de les observer dans de bonnes conditions. Il est accessible après 20 mn de marche. Cerise sur le gâteau il est en accès libre toute l’année. Grèbes, canards et gallinules poules d’eau s’y rejoignent et une belle diversité de libellules s’y rencontre. L’endroit est classé Espace Naturel Sensible.

Afin de profiter au maximum de la quiétude du lieu nous vous conseillons le sentier du tour du lac à pied. Il est balisé et dure environ 1 h 30 pour 4 km dont 1 km de route. Un document de visite est disponible gratuitement auprès de l’office de tourisme.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Arvieu

349000 €

Situé en bordure de hameau, au calme et sans vis à vis, bénéficiant d'une v[...]

99000 €

Corps de ferme à proximité du lac de Pareloup comprenant une maison d'habit[...]

Toutes les annonces immobilières de Arvieu
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?