13e DBLE de la Cavalerie : « Dans le camp, on trouve encore des bâtiments insalubres »

  • «Dans le camp, on trouve encore des bâtiments insalubres»
    «Dans le camp, on trouve encore des bâtiments insalubres»
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le colonel Jacques Bouffard a officiellement pris le commandement de la 13e DBLE lors de la venue de la ministre des Armées, mardi 17 juillet. Entretien.

Vous venez d’être nommé chef de corps de la 13e DBLE. Quelle va être votre mission à la tête de ce régiment installé depuis 2016 sur le Larzac ?

La mission ne va pas fondamentalement changer. Pour le régiment, c’est de se préparer pour s’engager dans les missions, soit à l’intérieur du théâtre national, soit à l’extérieur, avec les missions que nous confiera le Président de la République.

L’intégration de la Légion étrangère au territoire sud-aveyronnais est-elle encore un défi pour vous ?

C’est un grand défi. Heureusement que j’ai eu un prédécesseur qui a œuvré d’arrache-pied pendant deux ans et qui a fait un travail extraordinaire pour que cette intégration se passe dans les meilleures conditions.

Je vais m’inscrire dans cet élan et continuer le travail lancé.

Depuis 2016, le camp est en perpétuel réaménagement. Qu’en est-il aujourd’hui ? La fin des travaux est-elle proche ?

Dans le camp, on trouve encore des bâtiments insalubres, des bâtiments qu’il faut raser. Il y a encore des bâtiments à faire sortir de terre pour loger correctement les légionnaires. C’est un chantier qui va encore prendre quelques années.

C’est un honneur que de diriger la 13e DBLE ?

J’ai connu la 13e DBLE à Djibouti, c’était déjà un magnifique régiment. Aujourd’hui, il compte 1 300 hommes… Oui, c’est une grande joie et un très grand honneur.

Le Larzac est-il un territoire nouveau pour vous ?

Je suis Auvergnat d’origine. Je ne viens donc pas de très loin. Dans ma jeunesse, j’avais fait un camp de scout près du chaos de Montpellier-le-Vieux. J’ai, depuis, eu l’occasion de revenir plusieurs fois dans cette région magnifique. Le décor qui entoure la ville de Millau est époustouflant.

Qu’en est-il du calendrier opérationnel des prochains mois ? Le connaissez-vous déjà ?

Oui, je le connais. Notre prochaine mission sera dans le cadre de l’opération Sentinelle, à Paris, pendant une période sensible, puisqu’on y sera en décembre et janvier prochains, au moment des fêtes de Noël. Je partirai à Paris avec une grande partie de mes légionnaires pour défendre les Parisiens.

Et à l’étranger ?

Dans les années qui viennent, les compagnies du régiment vont être engagées dans les territoires d’outre-mer. Les missions ne s’arrêtent jamais.

J.B. / MIDI LIBRE MILLAU
Voir les commentaires
L'immobilier à La Cavalerie

163000 €

La Cavalerie, située au coeur du village, maison en pierres indépendante co[...]

71000 €

A 20 minutes de Millau, LA CAVALERIE. Beau terrain plat de 1100 m2, viabili[...]

68000 €

A 20 Minutes de Millau, La Cavalerie. Beau terrain plat de 1005 m2, viabili[...]

Toutes les annonces immobilières de La Cavalerie
Réagir