Quilles de 8

Sainte-Geneviève au rendez-vous du championnat de France individuel

  • Mardi matin, les organisateurs et leurs partenaires publics comme privés ont tenu  la traditionnelle conférence  de presse de présentation  de l’épreuve.
    Mardi matin, les organisateurs et leurs partenaires publics comme privés ont tenu la traditionnelle conférence de presse de présentation de l’épreuve. Centre Presse Aveyron -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La ville du Nord-Aveyron accueille la crème nationale des quilles, ce dimanche 29 juillet, sur son terrain flambant neuf. La foule est attendue

Le jour J. Cela fait un an que les quilleurs de Sainte-Geneviève préparent avec force la tenue du 68e championnat de France individuel et mettent les petits plats dans les grands pour que les quelque 300 quilleurs au total gardent un souvenir impérissable de cette journée. Après Rignac l’an passé, c’est donc dans le Nord du département que les rois et reines de France, des poussines aux supervétérans, pour les 12 prochains mois seront désignés aujourd’hui.

La dernière fois que Sainte-Geneviève avait rassemblé la crème nationale de la discipline, c’était il y a tout juste 20 ans (lire plus bas), en 1998. Chez les cadors, le Lunellois Louis Farrenq, qui concourt aujourd’hui en super-vétérans, s’était montré le plus fort avec 439 quilles abattues. L’un de ses sept titres nationaux en individuel.

Mais cette fois, la foule qui accompagne généralement les " France " se retrouve sur un nouveau site. Les acteurs locaux ayant mis à disposition des quilleurs 24 jeux flambant neufs (lire aussi plus bas et notre édition du 11 juillet). Un site assurément à la hauteur de l’événement. Aux joueurs désormais de hisser le niveau pour désigner des champions de France mémorables.

Clément Layrac et une horde

Côté sportif justement, Clément Layrac, de Lunel lui aussi, aura fort à faire pour conserver son titre. Car les habitués des plus hautes distinctions sont tous là ou presque. On pense évidemment à celui qui a emporté le titre suprême à cinq reprises (90, 91, 99, 09, 10), le Ruthénois Philippe Acquier. Mais aussi à son coéquipier devenu récemment champion de l’Aveyron individuel et à qui il ne manque que ce titre de champion de France individuel pour avoir tout raflé, Yohan Carvalheiro.

Les récents anciens lauréats Elian Vigouroux (Inières), Laurent Izard (Luc), Jérôme Enjalbert (Magrin), Christophe Recoules (Sébazac), Daniel Alaux (Rodez) sont aussi de la partie. Sans oublier évidemment le champion de France 2011 du club local Christophe Marcillac. À moins qu’un non Aveyronnais ne se mêle à la lutte et l’emporte, chose qui n’est plus arrivée depuis 1996 et le titre du sociétaire de la SA Paris, Denis Guibert (trois titres au total avec 1984 et 1980), présent encore aujourd’hui. Chez les dames, qui pourra arrêter une Valérie Besombes (SA Paris) record, huit fois lauréate chez les seniors dont quatre lors des cinq dernières années ?

Si la fête promet d’être belle sur les terrains, le club du président Jean-François Bordez a aussi prévu diverses animations en marge de la compétition. à noter d’ailleurs qu’EDF, partenaire de l’événement, a prévu d’ouvrir au public qui le souhaite les portes de sa centrale hydroélectrique de Sarrans spécialement pour l’occasion.

Aurelien Parayre
Réagir