Santé

L’été, comment s’hydrater ?

  • spetenfia/Shutterstock.com
    spetenfia/Shutterstock.com - destinationsante.com
S'abonner Mis à jour le -- partages
L’été, avec des températures qui peuvent atteindre des sommets, il est important de bien boire ! De l’eau, bien sûr, mais pas seulement. Voici quelques conseils pour varier les plaisirs.

Qu’elles soient chaudes, froides, lactées, toutes les boissons participent à nos apports hydriques quotidiens. L’exposition à de fortes chaleurs agresse notre organisme. Certes, notre système de thermorégulation interne est très perfectionné. Il repose sur l’évaporation cutanée et la transpiration. Mais lorsqu’il sature et que notre corps ne parvient plus à se refroidir, c’est le coup de chaleur. La température corporelle peut alors augmenter rapidement, et plus encore chez le nourrisson et la personne âgée.

Gare à la déshydratation

La déshydratation se traduit par de nombreux symptômes : une bouche sèche, une sensation de soif, des maux de tête et une fatigue importante sont les premiers signes d’alerte. Au même titre qu’une constipation, une diarrhée ou des vomissements. La couleur des urines aussi, est un indicateur important. Plus celles-ci sont foncées, plus votre organisme a besoin d’être hydraté.

Pour ce faire, il est recommandé de consommer en priorité de l’eau (au moins 8 verres par jour durant la période estivale). Mais diversifier ses boissons est important pour le plaisir, et pour aider à boire plus.

Les possibilités sont nombreuses entre :

– le thé ou le café frais, ou chaud ;

– un verre d’eau mélangé à un peu de sirop ;

– un jus de fruits voire une boisson pétillante peu calorique ;

– un verre de lait ;

– un bol de gaspacho ou de soupe froide.

Vous pouvez également miser sur les aliments riches en eau :

– les compotes de fruits ;

– les sorbets, préférables aux glaces car plus riches en eau ;

– les fruits et les légumes riches en eau comme la pastèque, le melon, les fraises, les pêches, les tomates, les courgettes et les concombres ;

– les yaourts ou le fromage blanc.

De la purée aux petits morceaux : comment débuter la diversification pour bébé ?

Source : Destination Santé

Réagir