Rugby

Une soirée aligot cochon grillé des plus réussies

  • Le président de l’amicale surveille la bonne cuisson du cochon et des jambons.
    Le président de l’amicale surveille la bonne cuisson du cochon et des jambons.
  • Des convives prêts à savourer.
    Des convives prêts à savourer.
  • Les gros bras sont en action.
    Les gros bras sont en action.
  • Une soirée aligot cochon grillé des plus réussies
  • Une soirée aligot cochon grillé des plus réussies
S'abonner Mis à jour le -- partages

Le RCENA s’avère aussi redoutable lors des 3e mi-temps que sur la pelouse.

Avant de lancer la nouvelle saison, l’amicale des joueurs du rugby-club donnait rendez-vous à tous ses amis samedi soir sur les allées du foirail aux bords du Lot.

La réussite d’une soirée estivale en plein air passe d’abord par la case météo. Après la petite alerte de vendredi soir, tout allait pour le mieux pour l’amicale de joueurs du RCENA, entièrement mobilisée autour de Mathieu Vayrou, Pierre Cayron et Mathieu Joulié (en attendant la relève annoncée pour la saison prochaine). Une amicale qui a particulièrement su jouer collectif comme sur le terrain ballon en main. Avec une organisation parfaitement rodée tous les ingrédients d’une soirée réussie étaient donc réunis. Alors qu’au bar l’affluence battait son plein, grillés par la main experte de Philippe Catusse et de ses aides, cochons et jambons étaient cuits à point à l’heure de la découpe par les bouchers cuisiniers du club. Côté aligot, pas de soucis avec quelques gros bras de la montagne aussi experts à vous faire filer une marmite qu’à transpercer une défense adverse. Pour le service tout a été comme d’habitude impeccable ! Tout ceci au son de l’excellente formation de " La Déryves ", montée sur scène pour animer la suite de la soirée jusqu’à une heure avancée de la nuit. Sans oublier un cadre particulièrement porteur avec les ombrages des platanes centenaires et la petite fraîcheur du Lot après une journée estivale particulièrement chaude.

Tant l’ambiance aura été agréable et décontractée, nul doute que participants et organisateurs sont déjà prêts à remettre le couvert l’année prochaine.

Réagir