Rodez-Onet-le-Château Handball

Dans l’attente et sans recrue, Julien Demetz (Roc) est « un peu inquiet »

  • Julien Demetz.   
    Julien Demetz.    - Archives JLB
S'abonner Mis à jour le -- partages

Alors que l’entraînement reprend ce lundi à Rodez, le coach des Rocistes ne sait pas vraiment de quoi demain sera fait. Pas rassurant pour une équipe et un club tout entier en transition.
 

C’est un Julien Demetz au cœur d’un été chargé pour lui qui a répondu à nos questions sur l’équipe du Roc handball pour la saison à venir en Nationale 2. Passé de salarié du club à celui du comité départemental, remplaçant par là même un ex-joueur de la maison, Gaël Robert, coach Demetz se retrouve dans un certain doute quant à la suite.

« Pour le moment, je garde la gestion de l’équipe masculine : l’entraînement et le coaching. Mais il faudra voir avec la direction du club pour plus d’informations rapidement. On reprend l’entraînement lundi, c’est déjà ça ! ».

La (nouvelle) direction, par la voix du coprésident Olivier Ferrand, précisant qu’elle n’a pour l’heure « rien à dire. On verra à la reprise. » Et quant à savoir à quoi ressemblera l’équipe l’an prochain, là encore, la question n’est pas réglée : « Au niveau des mutations, on n’a que des départs. Alors oui, je suis un peu inquiet sur le niveau de l’équipe. C’est compliqué, surtout que pour faire venir des joueurs, ce n’est pas facile. Il y a très peu de joueurs disponibles. Ou alors ils sont trop gourmands niveau salarial… Alors on va faire confiance aux jeunes. »

« On va jouer le maintien tous les week-ends » 

Des jeunes qu’il faudra aller chercher dans l’équipe réserve ou chez les moins de 18 ans. Ceux qui se sont montrés la saison passée ou ceux qui se sont le plus investis comme le confirme l’entraîneur : « Je sais dans quoi je m’engage. Ce ne sera pas une saison facile mais c’est un gros challenge. On a certaines capacités pour la saison à venir. »

Lesquelles ? « Pas celle de jouer le haut de tableau, ça, c’est sur ! Il faut être serein sur nos objectifs : stabiliser des jeunes à ce niveau et être clair sûr ce qu’on veut. On va jouer le maintien tous les week-ends, il faudra se fixer un objectif tenable. »


Une saison qui s’annonce de transition, donc pour les Ruthéno-Castonétois et lors de laquelle il ne faudra pas s’attendre à beaucoup de folie… Mais espérer les voir s’en sortir dans une poule relevée.

Réagir