Culture et Loisirs

Depuis Cransac, elles veulent éditer un livre pour les enfants

  • Fiora et Nikou ont besoin de vous pour éditer leur livre.
    Fiora et Nikou ont besoin de vous pour éditer leur livre. - CP
S'abonner Mis à jour le -- partages
Elles ont mis deux ans pour coucher ce rêve sur un livre : Un violon dans la nuit.

Elles sont deux amies, Fiora et Nikou, qui ont partagé un même rêve. Celui d’un monde débarrassé de la noirceur de la guerre. D’un monde plein de musique et d’enfants heureux. Elles ont mis deux ans pour coucher ce rêve sur un livre : Un violon dans la nuit.

Pour concrétiser ce rêve, il reste à les aider en allant sur le site de financement participatif, « Ulule.com », pour qu’elles puissent le faire éditer. Et ce le plus rapidement possible car il faut confirmer sa participation avant le 12 septembre prochain.

« Allégorie de la fraternité et d’humanisme »

D’autant plus que si la fiction du rêve venait à se réaliser, outre le
fait de rendre deux amies heureuses, il rendrait des millions d’enfants encore plus heureux dans un monde idéal et sans guerre.

« Ce livre est une allégorie de la fraternité et d’humanisme », avance Nikou qui paradoxalement est professeur de français, et qui pour ce livre s’est transformée en illustratrice en se chargeant des dessins.

Fiora, attachée de clientèle, s’est donc concentrée sur le rédactionnel.
Sachant que ce duo ne fait qu’un et que chacune apporte sa vision
personnelle sur le travail de son « double ».

Toutes les deux avancent, Un violon dans la nuit s’adresse à des enfants du primaire. Sa trame, « l’histoire d’un violon, d’un chapeau magique, d’un oiseau et surtout celle de 1 000 petits cœurs d’enfants qui battent au même rythme ».

Ulule

Un hymne à la paix, une histoire de partage, de voyage, d’héritage.
Avec cet ensemble d’acteurs, la musique couvre les coups de canon de la guerre.

La musique permet de découvrir toutes sortes d’instruments de tous les continents, balafon, djembé, pandeiro, kalimba, l’atabaque, le guzhenq… mais aussi de localiser géographiquement leur pays d’origine.

Il peut, pour ses motifs être utilisé pédagogiquement, et au-delà, il est une véritable source de réflexion pour les plus grands d’entre nous. Pour s’en rendre compte, il faut soutenir le travail des deux amies et se rendre rapidement sur le site « Ulule.com » pour effectuer une promesse d’acquisition de ce livre.
 

Réagir