Environnement

La sauvegarde de la « châtaigne d’eau » porte ses fruits

  • Cette plante aquatique est menacée par les herbivores.
    Cette plante aquatique est menacée par les herbivores.
S'abonner Mis à jour le -- partages
Le site des Étangs du Ségala est la dernière station connue d’Occitanie où l’on peut l’apercevoir.

Rural Concept est un bureau d’études spécialisé dans les études naturalistes et les missions liées à l’environnement, et notamment dans la protection de sites naturels protégés. Très impliquée dans le réseau Natura 2000, la structure participe à l’animation de nombre de ces derniers en Aveyron.

Le site Natura 2000 « Les Étangs du Ségala », dont fait partie l’étang d’Anglarès, est animé par Rural Concept. D’une superficie de 52 hectares, il a été classé grâce sa richesse floristique, et notamment grâce à la châtaigne d’eau (trapa natans), plante emblématique de cet étang. Le site des Étangs du Ségala est la dernière station connue d’Occitanie où l’on peut l’apercevoir.

La châtaigne d’eau est une plante annuelle aquatique flottante. Elle doit son nom à sa graine qui ressemble à une châtaigne : hérissée de quatre cornes piquantes, elle possède un cœur blanchâtre entouré d’une peau marron. Trapa natans fleurit de juillet à août en formant une petite fleur blanche.

À la fin de l’été, le fruit nouvellement formé se détache et coule au fond de l’eau, où la graine germera l’année suivante. Elle donnera naissance à une rosette flottante avec des feuilles triangulaires dentées.
Mais la survie de la châtaigne d’eau sur les étangs du Ségala est menacée par la présence de nombreux herbivores et tout particulièrement du ragondin.

Ainsi en 2018, tous les plants connus ont été déplacés dans un dispositif, dans le but de protéger la châtaigne d’eau de ses prédateurs. Formé d’un rectangle grillagé de 3 m par 1 m, l’exclos permet de tenir à distance les dents des ragondins et des limnées.

Attention cependant : le déplacement de la châtaigne d’eau (espèce protégée, dont la destruction et la cueillette sont interdites) ne peut se faire qu’uniquement sous couvert d’une autorisation préfectorale ; autorisation que possède Rural Concept.

Cette action de protection menée depuis plusieurs années consécutives semble porter ses fruits car ce ne sont pas moins de huit pieds qui ont été recensés en 2018, un record depuis la mise en place du dispositif il y a trois ans. Pour plus d’informations concernant le site Natura 2000 Étangs du Ségala, merci de contacter Rural Concept au 05 65 73 76 76.
 

Réagir