Sociéte

Occitan. Les stages de danses et musiques trad font le plein

  • Le stage d’accordéon fait des émules.
    Le stage d’accordéon fait des émules. - Centre Presse
S'abonner Mis à jour le -- partages
Une centaine de personnes vont investir le lycée Louis-Querbes, du 16 au 19 août, pour participer à l’un des nombreux ateliers et stages proposés par le CCOR.

Déjà 32 ans qu’ils existent (20 ans à Espalion, puis à Rodez) et cela devrait encore perdurer quelques décennies au regard de l’engouement suscité par la culture occitane, et plus particulièrement par ses musiques, ses chants et ses danses traditionnelles.

« Ils », ce sont les stages et ateliers, autour de ces différents thèmes, proposés et organisé chaque été par le Centre culturel occitan du Rouergue (CCOR). La session à venir se déroulera du 16 au 19 août, au lycée Louis-Querbes (site du Cedec). Un environnement « idéal », selon la directrice du CCOR, Marlène Bony, car en plus de disposer de salles de classe en nombre suffisant, l’établissement vidé de ses élèves, met également son internat à disposition des stagiaires.

« Rayonnement national »

« Un lieu d’hébergement où il est également possible pour nos stagiaires de se restaurer, c’est primordial, remarque la directrice. Car plus de 95 % de nos stagiaires viennent de départements autres que l’Aveyron. »

Un rayonnement extérieur qui démontre si besoin est le degré de notoriété acquis au fil des ans grâce à la qualité et au sérieux de ce rendez-vous occitano-aveyronnais.

« On ne se repose pas sur nos lauriers, précise Marlène Bony. On essaie de se renouveler en proposant de nouveaux ateliers ou stage mais également en recrutant de nouveaux animateurs. Il y a 4 ans, nous avons rajeuni l’effectif. Le résultat ne s’est pas fait attendre ; aujourd’hui les stagiaires sont également beaucoup plus jeunes. La benjamine de la promotion 2018 est âgée de 14 ans. Elle va participer au stage de violon. »

Un stage de violon qui était proposé pour la première fois l’an dernier et qui fait le plein aujourd’hui. Autant dire que Marlène Bony espère qu’il en sera de même pour les nouveautés de l’année, à savoir, l’apprentissage de la langue d’oc niveau débutant et l’accordéon diatonique également niveau débutant.

« Les dix stages ou ateliers proposés pour cette session sont presque tous complets, conclut ravie, la fille de Paul Bony, l’emblématique président du CCOR. Pour l’instant, nous sommes à 110 participants. Mais les inscriptions sont encore possibles dans quelques rares ateliers. En revanche, l’internat est complet », ajoute-t-elle en guise de conclusion.

Contact : 05 65 68 18 75 ; 07 86 99 9155, ou, contact@ccor.eu Par ailleurs, le CCOR va lancer le, 7 août, une nouvelle version de son site internet, où il sera possible d’effectuer des paiements en ligne via www.ccor.eu

Bal de clôture

C’est désormais une tradition au CCOR. Chaque fin de stage est synonyme d’un bal trad. Cette année, une fois n’est pas coutume, le bal de fin de stage se déroulera… au début du stage, jeudi 16 août au soir, à la Doline à Sébazac. « Un bal gratuit et ouvert à tous, résume Marlène Bony. C’est l’occasion de s’amuser et de danser aux sons des musiques trad ». Pour mémoire, les animateurs des stages et certains élèves assureront la partie musicale.


 

Réagir