Rodez Aveyron Football

Tertereau : « On a mis du cœur »

  • Dans l'entre-jeu, Aurélien Tertereau s'est montré intéressant, sans être décisif.
    Dans l'entre-jeu, Aurélien Tertereau s'est montré intéressant, sans être décisif. - MaxPPP
S'abonner Mis à jour le -- partages


Le numéro 10 arrivé cet été à Rodez en provenance de Sannois-Saint-Gratien s’est livré à chaud vendredi après le nul obtenu par le Raf à Lyon, pour l’ouverture de la saison. Sa traditionnelle pizza d’après-match pas encore totalement avalée, il a évoqué « un club avec de grosses valeurs » et un penalty oublié en fin de partie. Entretien...

Que retenez-vous de ce premier match de la saison, votre premier sous vos nouvelles couleurs, acquis à La Duchère (2-2) ? 

L’état d’esprit était là. Tout n’était pas parfait, mais on a mis du cœur. C’est important. On a été menés 2-1, le cours du match a été inversé en trois minutes. Et c’est donc bien d’être revenu, surtout ici. C’est plutôt un bon match nul pour nous. Plutôt plaisant à jouer comme à regarder je pense, assez ouvert pour une première journée même si tout n’est pas encore calé pour les équipes.


Vous parlez de cœur. Justement, c’était un des points forts de l’équipe la saison passée. Une équipe largement remaniée cet été, et pourtant, on a senti que rien n’a changé à ce niveau. Vous vous êtes donc vraiment bien adaptés, vous les nouveaux venus ?

C’est un club avec de grosses valeurs. On sait que si on veut faire quelque chose dans ce championnat, il va falloir détenir un état d’esprit irréprochable, un groupe uni et solidaire de la première à la dernière journée. C’est ce qu’on essaye d’afficher. Il y a une très bonne ambiance dans le groupe. C’est ce que l’entraîneur et les dirigeants nous ont rabâché dès le départ. Et on savait que nous, les nouveaux, il fallait s’inscrire dans ce projet-là. C’est ce que tout le monde est en train de faire.

Plus personnellement, on sait que vous pouvez évoluer à presque tous les postes du milieu de terrain, mais ce positionnement du jour en relayeur dans un système à cinq au milieu (3-5-2), est-ce votre place favorite ?

Oui, je pense que dans ce système-là, c’est le poste dans lequel je peux être le plus efficace pour l’équipe. Même si je peux dépanner ailleurs. Ce soir, je revenais de deux semaines de blessure, cela faisait trois semaines que je n’avais pas joué de match, donc les vingt dernières minutes ont été plus compliquées physiquement. Mais au cœur et au mental, j’ai réussi à tenir.


En toute fin de partie, Ugo Bonnet et Matthieu Guerbert se sont écroulés chacun leur tour dans la surface sans que l’arbitre ne bronche. Qu’en pensez-vous ?
Il y a faute sur Matthieu. Au départ de l’action, il est retenu par le maillot, et à la fin on y tape dans le pied. On l’a répété à l’arbitre, mais c’est sa décision.

Réagir