Santé

Myélome : 3 nouvelles molécules en RTU

  • Myélome : 3 nouvelles molécules en RTU
    Myélome : 3 nouvelles molécules en RTU destinationsante.com - destinationsante.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Ce 3 août, 3 nouvelles molécules ont obtenu des recommandations temporaires d’utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du myélome.

L’Opdivo* (nivolumab), le Keytruda** (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar*** (trametinib-dabrafenib) viennent d’obtenir une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du myélome.

« L’objectif du traitement est de prévenir la réapparition du myélome, chez les patients ayant subi une intervention chirurgicale pour le supprimer », déclare l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Un accès sécurisé pour les patients

Cette mesure survient alors que les solutions thérapeutiques contre cette maladie restent insuffisantes. Elle est prise lorsque les médicaments concernés ne sont pas commercialisées sous forme d’autorisation de mise sur le marché. A condition « qu’il existe un besoin thérapeutique et dès lors que le rapport bénéfice/risque est présumé favorable ».

Ainsi, les patients pourront « bénéficier d’un accès précoce et sécurisé à des médicaments innovants dans la prise en charge de cette pathologie grave ».

A noter : également appelé cancer de la moelle osseuse ou maladie de Kahler, le myélome atteint plus de 5 000 Français chaque année. Il se caractérise « par la prolifération excessive dans la moelle osseuse d’un type de globule blanc nommé plasmocyte », décrivent les experts de l’Institut national du Cancer (INCa).

* stade III ou IV, après résection complète
** stade III, après résection complète,
*** stade III porteurs d’une mutation BRAF V600 après résection complète

Canicule : comment supporter la chaleur pendant la nuit ?

Erythème fessier : prévenez les fesses rouges de Bébé

Source : Destination Santé

Réagir