Santé

Pollution : le tourisme en ville pire que le tabac ?

  • Pollution : le tourisme en ville pire que le tabac ?
    Pollution : le tourisme en ville pire que le tabac ? destinationsante.com - destinationsante.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
S’exposer à la pollution citadine reviendrait à fumer 1 à 4 cigarettes en moyenne. Les villes les plus exposées étant Istanbul, Prague, Londres, Milan… et Paris.

« A cause de la pollution de l’air, les visiteurs des principales villes touristiques européennes respirent en quatre jours autant de composés toxiques que s’ils fumaient plusieurs cigarettes (de 1 à 4 selon la ville) », dénonce l’ONG Transport & Environnement.

Pour le confirmer, les taux de pollution des 10 villes les plus touristiques d’Europe « Londres, Paris, Istanbul, Barcelone, Amsterdam, Milan, Rome, Vienne, Prague et Dublin » ont été comparés. Résultat, « visiter Paris, destination favorite des voyageurs à travers le monde en 2017, pendant 4 jours a le même impact pour votre santé que fumer 2 cigarettes. L’exposition est encore supérieure à Londres (2,75 cigarettes), à Milan (3 cigarettes), à Istanbul et à Prague (4 cigarettes) ».

Manger à l’extérieur = fumer

« Quand la pollution de l’air est élevée, il est recommandé d’éviter de manger ou de pratiquer un sport en extérieur », rappelle Jens Müller, coordinateur « Qualité de l’air et diesel » de l’ONG. « Mais passer ses vacances dans une ville consiste essentiellement à marcher et à déjeuner en terrasse… Au regard des impacts de la pollution de l’air sur la santé, c’est comme si on obligeait les touristes à fumer, y compris les enfants.

Éradiquer cette toxicité en ville relève d’une priorité de santé publique. Aujourd’hui, « les touristes évitent Hong Kong à cause de la mauvaise qualité de son air. L’Europe et particulièrement des villes comme Barcelone et Paris connaissent en été de forts afflux de touristes bénéfiques à leur économie ».

L’instabilité amoureuse à l'origine de la congélation d’ovocytes ?

Source : Destination Santé

Réagir