Peinture

Une rétrospective de l’œuvre de Hans Vleugels au Vieux Palais

  • Hans Vleugels entouré de Manon sa petite-fille, Eric Picard, Sylvie Lacanet Jean-Luc Calmelly, maire de Bozouls.
    Hans Vleugels entouré de Manon sa petite-fille, Eric Picard, Sylvie Lacanet Jean-Luc Calmelly, maire de Bozouls.
Publié le / Modifié le S'abonner

Artiste reconnu, Hans Vleugels expose une petite partie de ses œuvres, des huiles uniquement, jusqu’au 27 août au Vieux Palais.

Né en 1924 à La Haye, Hans Vleugels partage actuellement sa vie entre les Pyrénées et Bozouls où il s’est installé voilà plus de trente ans. Il a travaillé différentes techniques, mais l’exposition du Vieux Palais ne compte que des peintures à l’huile où il représente la Corse, les oliviers, des vues de Paris, du Gers... et des nus.

Lors du vernissage, Eric Picard, maire, après avoir remercié tous ceux qui ont aidé à la réalisation de cette exposition, a souligné la qualité des œuvres qui " ouvrent la porte du réalisme, mais aussi celle de l’imaginaire ". Hans Vleugels s’est réjoui de montrer ces tableaux ensemble, dans ces salles qui permettent " la distance nécessaire pour apprécier mes œuvres, mes tentatives de peinture sur toile, alors que l’on connaît mieux mes pastels et mes graphismes ".

Sylvie Lacan, adjointe à la culture a dit sa chance d’avoir connu Hans Vleugels : Au-delà de la beauté des toiles, c’est une très belle rencontre avec l’artiste ". Marie-Aimée Lemarchand, de l’association des Amis de Hans Vleugels, qui compte plus de cent personnes de France et d’Europe a précisé que l’association est depuis plus de 25 ans derrière le peintre et qu’un projet de valorisation et de pérennisation de ses œuvres est actuellement en cours.

Manon, la petite-fille de l’artiste, a conclu cette manifestation en indiquant que " chacune de ces toiles a une histoire où l’on retrouve un souvenir, un sentiment. Ainsi, celle de son atelier exprime la plénitude de son lieu de travail. Dans chacune on ressent son implication et sa passion. Des œuvres intemporelles où l’émotion, au-delà de l’artiste, met la personne en valeur ".

L’exposition est ouverte, jusqu’au lundi 27 août, tous les jours, de 15 heures à 19 heures.

Réagir