Artothèque : bientôt des artistes locaux en répertoire

  • Le fonds d’œuvres, en expansion permanente, comptera bientôt plusieurs artistes aveyronnais.
    Le fonds d’œuvres, en expansion permanente, comptera bientôt plusieurs artistes aveyronnais.
  • Artothèque : bientôt  des artistes locaux en répertoire Artothèque : bientôt  des artistes locaux en répertoire
    Artothèque : bientôt des artistes locaux en répertoire
  • Artothèque : bientôt  des artistes locaux en répertoire Artothèque : bientôt  des artistes locaux en répertoire
    Artothèque : bientôt des artistes locaux en répertoire
  • Artothèque : bientôt  des artistes locaux en répertoire Artothèque : bientôt  des artistes locaux en répertoire
    Artothèque : bientôt des artistes locaux en répertoire
  • Artothèque : bientôt  des artistes locaux en répertoire Artothèque : bientôt  des artistes locaux en répertoire
    Artothèque : bientôt des artistes locaux en répertoire
Publié le

Créée à la fin du mois de juin, l’Artothèque de Rodez a pour ambition de faire entrer l’art dans les foyers, entreprises ou institutions que compte le département. Écoles et entreprises font partie des cibles de l’"artothécaire " Ana Porneczi Marque.

" Le but est de rendre l’art accessible à tous, qu’il se démocratise. Je travaille sur ce projet depuis deux ans, je récupère le fonds, le renfloue "... Ana Porneczi Marque est officiellement depuis le 22 juin " l’artothécaire " de cette structure qu’elle a montée, baptisée fort à propos l’Artothèque de Rodez. Aujourd’hui, le fonds est riche de 105 œuvres " multiples " selon la jeune femme, réparties dans les catégories art contemporain, bande dessinée, estampes numériques, figurations libres ou narratives et street art. " C’est le même principe qu’une bibliothèque, sauf qu’il est question d’œuvres d’art ! Sérigraphies, dessins, peintures originales... ", résume-t-elle.

Pour 10 € par mois, les particuliers peuvent ainsi accrocher chez eux une œuvre et de bénéficier d’une décoration originale, personnalisée... et surtout changeante. Même chose pour les entreprises (15 € mensuels), avec à la clé une opportunité de défiscalisation.

Au chapitre des projets, des collaborations avec d’autres Artothèques, une montée en puissance du démarchage des entreprises mais aussi l’idée de pénétrer les écoles en proposant des œuvres que les enfants pourront rammener chez eux ; une discussion est en cours à ce sujet avec la mairie de Rodez.

Rencontres et artistes locaux

Ne disposant pas encore de local officiel, l’Artothèque va proposer prochainement des événements pour réunir ses adeptes, leur permettre de rendre leurs œuvres et d’en emprunter d’autres. Ainsi le 3 novembre, le graffeur Zekwer viendra animer un atelier. D’autres animations suivront, comme des expositions ou dédicaces pour rencontrer les artistes. Très prochainement, plusieurs artistes locaux (on parle notamment de Frédéric Faux, Cyril Hatt et Florian Melloul, pour commencer) vont faire leur entrée dans le fonds artistique de l’Artothèque. Une bonne nouvelle pour les amateurs d’art... et de circuit court.

Renseignements sur https ://rodez.artotheque.fr/

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

1490000 €

A 25 km de Rodez et à 500 mètres à pied d'un pittoresque village médiéval a[...]

244000 €

A vendre coeur de ville de Rodez, dans un quartier proche de toutes les com[...]

110000 €

RODEZ / LA GINESTE : Terrain constructible de 1053m2 viabilisé idéalement s[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?