Santé

Cancers hématologiques : les CAR T-Cells bientôt disponibles

  • Cancers hématologiques : les CAR T-Cells bientôt disponibles
    destinationsante.com - destinationsante.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Classées parmi les thérapies géniques, les CAR T-Cells se sont récemment vu octroyer des autorisations temporaires d’utilisation de cohorte par l’ANSM. Et leur AMM européenne devrait leur être fournie d’ici la fin de l’année. Une bonne nouvelle dans la prise en charge de certains cancers hématologiques, chez des patients en situation d’impasse thérapeutique.

« A Paris, dans les hôpitaux Robert-Debré et Saint-Louis de l’AP-HP, 22 patients atteints d’un cancer du sang* ont bénéficié d’un traitement innovant par cellules « CAR-T** », expliquent les spécialiste du réseau CHU. « Les résultats se sont révélés très encourageants. »

Le principe ? Modifier l’ADN des cellules immunitaires et le « programmer pour reconnaître et détruire les tumeurs. Ces cellules sont multipliées par millions puis réinjectées dans le sang ».

Cette thérapie génique permet un taux de rémission à trois ans de 83 % auprès « des enfants ou jeunes adultes (jusqu’à 25 ans) avec une leucémie aiguë réfractaire au traitement, contre 15% avec les traitements classiques ». En cas de lymphome diffus à grandes cellules B réfractaire, « le taux de rémission complète à 15 mois est de 40 % contre 5 à 10 % avec une chimio conventionnelle ».

2 médicaments sous AMM

« En juin 2018, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif pour l’autorisation de mise sur le marché (AMM) des deux premiers médicaments de thérapie génique Kymriah (Novartis) et Yescarta (Gilead) appelés CAR T-Cells », indique l’Agence nationale de Sécurité du médicament (ANSM). Ces traitements sont indiqués dans certains cancers hématologiques en cas d’impasse thérapeutique. Toutefois ces AMM ne devraient être octroyées qu’à la fin de l’année 2018.

En attendant et « afin d’accélérer leur mise à disposition auprès des patients français, l’ANSM a délivré le 17 juillet 2018 deux Autorisations temporaires d’utilisation de cohorte (ATUc) ». Ces autorisations destinées à permettre un accès anticipé à un plus large groupe de patients prendront fin dès que la mise à disposition de ces médicaments sera possible.

L’immunothérapie génique

Les CAR T-Cells « sont indiqués dans le traitement du lymphome B à grande cellule chez l’adulte. Kymriah peut être également utilisé dans le traitement de la leucémie aigue lymphoblastique B (LAL-B) chez l’enfant et le jeune adulte âgés de moins de 25 ans. »

A noter : les hôpitaux Robert-Debré et Saint-Louis viennent de recevoir « la première labellisation en France pour l’utilisation de ces médicaments ». Cet accès « se fait dans le cadre d’essais cliniques et désormais dans le programme d’Autorisation Temporaire d’Utilisation octroyé par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) ».

*Chimeric Antigen Receptor T-cells
** leucémies aiguës et lymphomes (B)

Jumeaux : faut-il les allaiter ensemble ?

Source : Destination Santé

Réagir