En Grande-Bretagne, les soins du visage plébiscités par les consommatrices

  • La proportion de femmes britanniques qui appliquent un soin de jour sur leur visage est passée de 59% en 2017 à 66% en 2018.
    La proportion de femmes britanniques qui appliquent un soin de jour sur leur visage est passée de 59% en 2017 à 66% en 2018. Stefano Lunardi / Istock.com
Publié le

Les femmes britanniques dépensent plus que jamais en produits de beauté, notamment les crèmes pour le visage, à en croire une nouvelle analyse de marché.

Les femmes britanniques dépensent plus que jamais en produits de beauté, notamment les crèmes pour le visage, à en croire une nouvelle analyse de marché.


Un rapport de l'analyste Mintel montre que les femmes britanniques avaient dépensé 1,15 milliards de livres (environ 1,29 milliards d'euros) en produits pour le visage en 2017, un chiffre qui devrait atteindre les 1,18 milliards de livres en 2018 (1,32€M). D'ici 2023, Mintel prévoit même que l'industrie gagnera 15%, pour atteindre les 1,36 milliards de livres (soit environ 1,52 milliards d'euros) en 2018.

Les nettoyants semblent être l'une des catégories phares dynamisant la progression. 92% des consommatrices britanniques utilisent actuellement un soin nettoyant pour le visage, que ce soit un soin nettoyant (55%) des lingettes (54%) ou de l'eau micellaire (27%). La proportion de femmes qui choisissent d'appliquer une crème de jour sur leur visage a augmenté au cours des derniers mois, elle est passé de 59% en 2017 à 66% en 2018. Les crèmes de nuit ont aussi de plus en plus d'adeptes, 39% des Britanniques en utilisaient une en 2017 et 48% en 2018.

"Comme les tendances beauté continuent de s'inspirer des routines beauté coréennes, qui peuvent atteindre les 10 étapes, les femmes britanniques adoptent de multiples routines beauté de nettoyage du visage et utilisent même différents nettoyants pour différentes occasions", a expliqué Roshida Khanom, de Mintel, dans un communiqué. "L'augmentation de différents formats, que ce soit des eaux micellaires ou des laits démaquillants, des huiles et autres crèmes, dynamise aussi l'expérimentation."

Le rapport montre cependant que les amatrices de beauté sont moins attirées par la protection solaire, seulement 47% des 1.008 femmes interrogées utilisent des produits pour le visage contenant un indice de protection. 40% des sondées ont même confié ne pas bien comprendre les indices de protection solaire.

Lorsqu'on les interroge sur les différents facteurs pouvant abîmer le teint, 72% des utilisatrices de soin pour le visage pensent que l'exposition au soleil a l'impact le plus significatif, devant la pollution (41%) et le froid (39%).

Le sommeil ressort comme le facteur interne le plus important pour 62% des participants, devant l'alimentation (54%) et la consommation d'eau (46%). A noter que seulement 5% des personnes interrogées étaient conscientes des effets néfastes sur la peau de la lumière bleue diffusée par les smartphones et autres appareils électroniques à écran.

Source : Relaxnews

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?