Rugby XV

Rugbyman d'Aurillac décédé face au SRA : une autopsie peu concluante

Publié le / Modifié le S'abonner
Une autopsie était pratiquée ce lundi 13 août sur Louis Fajfrowski, joueur du Stade Aurillacois, décédé vendredi soir, à la suite d'un choc lors d'un match amical face au SRA. Aucun élément n'a permis d'expliquer la cause du décès. Le parquet d'Aurillac a ordonné des analyses complémentaires.

Le mystère demeure autour du décès du jeune trois-quarts du Stade Aurillacois, vendredi dernier, dans le vestiaire cantalien, durant un match amical face au SRA.

Une autopsie était pratiqué ce lundi sur le corps du jeune sportif, Louis Fajfrowski. Le médecin légiste chargé de déterminer les circonstances ayant entraîné le décès brutal du joueur de 21 ans n'a pas réussi à obtenir de constatations probantes. Le parquet d'Aurillac, en charge du suivi du dossier, a précisé que "des prélèvements ont été effectués en vue de réaliser des analyses toxicologiques et anatomo-pathologiques", selon les propos relayés par le journal La Montagne

Même si le rapport définitif des experts de l'Institut médico-légal de Clermont-Ferrand ne devrait être connu qu'au plus tard courant octobre, deux pistes sont aujourd'hui envisagées par les médecins. D'un côté, un arrêt cardiaque lié à la consommation et à l'absorption de produits dopants. L'autre hypothèse, émise par les analyses anatomopathologiques, pourraient révéler des "traumatismes du myocarde invisibles à l'oeil nu lorsqu'ils ne sont pas suffisamment importants" à en croire le parquet aurillacois. Des éléments que l'autopsie ne peut déceler.

Les obsèques du jeune joueur devraient toutefois se dérouler ce vendredi en l'église de Fabrègues dans l'Hérault.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir