Les Faucheurs détruisent une parcelle de RAGT à Druelle

  • Les Faucheurs demandent notamment " l’interdiction immédiate de la vente de semences de plantes mutées ".
    Les Faucheurs demandent notamment " l’interdiction immédiate de la vente de semences de plantes mutées ". Photos Balint Porneczi et XB
  • Les Faucheurs détruisent une parcelle de RAGT à Druelle
    Les Faucheurs détruisent une parcelle de RAGT à Druelle
Publié le

Ce mercredi 15 août, une cinquantaine de Faucheurs volontaires sont entrés en action sur une parcelle de RAGT, à Druelle. Selon l’entreprise, " deux hectares " de tournesol ont été " saccagés ".

" Ras le bol d’être empoisonnés et d’empoisonner la Terre ". C’est ainsi que les Faucheurs volontaires d’OGM concluent le communiqué qu’ils ont adressé ce mercredi 15 août à la rédaction. " Les plantes mutées VrTH (Variété rendue Tolérante aux Herbicides), comme certains tournesols, colzas, etc. viennent d’être reconnues OGM par la Cour de Justice de l’Union européenne.

Ces OGM se retrouvent pourtant dans nos champs et dans nos assiettes. Les semences de ces plantes mutées sont produites et vendues par des semenciers dont RAGT en Aveyron ", affirment ceux qui, ce matin, ont détruit une parcelle de tournesols située sur la commune de Druelle et jouxtant le centre RAGT 2N.

RAGT n’a pas tardé à réagir.

" Conscients de l’illégalité de leurs actions, les faucheurs ont détruit au petit matin, visages masqués, une plateforme de recherche de près de 2 hectares. (...) Une fois de plus la destruction est aveugle ; les parcelles détruites servaient à valider la résistance aux maladies de variétés proches de la commercialisation ", dénonce le semencier aveyronnais dans un communiqué.

Une plainte déposée

La direction a déposé plainte auprès de la gendarmerie nationale (qui s’est refusée à tout commentaire) et en appelle aux pouvoirs publics pour "prendre les mesures qui s’imposent ".

" Outre la perte financière occasionnée par cette destruction, le préjudice de cette violence handicape la compétitivité de la recherche française et limitera le développement de variétés résistantes que tous attendent. Ce saccage a réduit à néant des années de recherche sous le prétexte d’imposer l’idéologie d’une minorité agissant de plus comme de véritables voyous ", affirme par ailleurs la direction de RAGT aujourd'hui.

Cette action des Faucheurs volontaires intervient quelques jours après l’une d’un même type, le 3 août à la Tour-sur-Orb (Hérault). " Ces plantes n’ont pas d’autre but que de tolérer des herbicides entraînant une surconsommation des pesticides ! ", alertent les Faucheurs volontaires.

Laurent Guerreiro, directeur général de RAGT Semences, s’exprimera ce jeudi matin.

Centre Presse
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?