Les Fatals Picards vont assurer le show ce soir

  • Les Fatals Picards promettent un concert d’anthologiesur les terres de Drulhe.Archives DDM
    Les Fatals Picards promettent un concert d’anthologiesur les terres de Drulhe.Archives DDM
Publié le

Le groupe de rock déjanté renoue avec l’Aveyron où ils s’est produit à maintes reprises et notamment à Tout le monde chante contre le cancer.

C’est de la rencontre d’Ivan Callot (le fondateur) et de Laurent Honel (le guitariste) en 2000, que naîtra la première version d’un groupe au nom improbable : Les Fatals Picards. Pendant l’hiver 2002, Ivan et Laurent rencontrent Jean-Marc Sauvagnargues, batteur et, ensuite, durant une tournée, Paul Léger rejoindra le groupe. En mars 2005, les Fatals Picards repartent sur la route avec Paul et en profitent pour engager un nouveau bassiste Yves Giraud.

En septembre 2008, Ivan annonce son intention de quitter le groupe pour mener à bien d’autres projets. Après dix-sept années d’existence, des centaines de milliers de disques vendus, une participation à l’Eurovision, deux ou trois polémiques, et plus de 1 500 concerts, le groupe est reparti en 2018 sur les routes de France et d’ailleurs pour défendre une certaine idée de la chanson et du rock à la française. Mais comment définir cette " idée ". Disons, pour faire simple, que l’ADN des Fatals Picards est composé d’une énergie inépuisable qui s’exprime le plus souvent sur scène, d’un humour en rouge et noir qui s’amuse à friser avec l’absurde, d’un second degré tout ce qu’il y a de naturel, et d’une indéniable capacité à interroger en chanson notre société ? : " Pourquoi y a toujours un con avec un drapeau breton. Pourquoi le fils de Vladimir Poutine il a toujours 20 sur 20. Pourquoi mon père était tellement de gauche avant de l’être moins. Pourquoi Bernard Lavilliers. Pourquoi les punks à chiens. Pourquoi le Liechtenstein. " Avec un neuvième album en préparation - sortie prévue fin 2018-début 2019 - le groupe compte bien ne pas en rester là car, comme le disait pas plus tard qu’hier le musculeux Jean-Paul Sartre : " Les Fatals Picards. C’est eux que c’est les meilleurs ! ".

Réservations, dès à présent les billets à 7 € sont en vente sur le site festik.net.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?