Dernière danse pour le disquaire Arbouse shop

  • Ultimes conseils de Cyril Caucat dans sa boutique située rue du Bal.
    Ultimes conseils de Cyril Caucat dans sa boutique située rue du Bal. Photo Centre Presse Aveyron / Photo Centre Presse Aveyron
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’unique disquaire indépendant ruthénois a fermé ses portes samedi soir. Laissant orphelin la rue du Bal et les amateurs de galettes noires.

La rue du Bal sonne creux depuis samedi soir. La mélodie jouée par Arbouse shop s’est tue, mettant un terme à l’activité gérée par Cyril Caucat. L’unique disquaire indépendant de l’agglomération ruthénoise a levé définitivement le bras de sa platine vinyle. Et ne le redescendra plus. Après deux ans et demi d’existence, la boutique baisse le rideau.

Un choix raisonné pour le gérant de l’enseigne qui avait organisé comme dernier clin d’œil un « pot d’adieu » à destination de ses clients les plus fidèles. « J’ai dû me décider un peu dans l’urgence. Je devais resigner un bail commerçant sur trois ans. La signature de ce contrat sous-entendait un engagement et ça aurait pu être hasardeux ». L’activité, suffisante pour payer l’ensemble des charges, ne permettait pas toutefois à son responsable de dégager un revenu convenable pour vivre de cette passion. « Le moindre chiffre d’affaires en deçà aurait pu me mettre sur la paille », concède-t-il, non sans regretter la fermeture de son commerce.

Présent sur les brocantes et conventions

De cette aventure, Cyril Caucat préfère garder les bons moments et se rappeler les débuts, là encore peu évident. « Peu de gens y croyaient. Même moi, j’étais étonné de voir qu’une telle activité marchait dans une ville comme Rodez. »
Les amateurs de vinyles, qu’ils viennent de Rodez ou ailleurs, doivent se faire une raison. À l’image de Jean-Pierre, habitué à fouiner dans les bacs « une fois par semaine ». « Lorsque j’achetais un disque, nous parlions de l’œuvre, de l’artiste. Il y avait tout une histoire à raconter. Ce n’était pas seulement un achat », raconte ce mélomane qui a bénéficié des conseils du patron d’Arbouse shop à chacune de ses visites.

Celui qui gravite dans la musique depuis 25 ans n’a pourtant fait un trait sur sa passion. Responsable de son propre label, l’Aveyronnais garde un œil sur une affaire similaire montée à Nîmes et gérée par un de ses meilleurs amis. Le futur ancien disquaire participera aussi à des brocantes et autres conventions du disque organisées dans la région. Histoire de montrer que le disque n’est pas totalement rayé.

Jérémy Mouffok
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

321 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Proche université Champoll[...]

275 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCEUne entrée (avec placards), u[...]

300 €

LOCATION APPARTEMENT MEUBLE RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Appartement très en[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir