Pétanque

Pétanque nocturne interdite : la mairie de Decazeville répond au buzz national

  • Jeux de boules nocturnes interdits, un buzz national
    Jeux de boules nocturnes interdits, un buzz national
Publié le / Modifié le S'abonner

L’article paru mardi, sur l’arrêté municipal du 31 juillet dernier, réglementant les jeux de boules, en raison des nuisances sonores nocturnes, n’est pas passé inaperçu et a trouvé un bel écho sur les réseaux sociaux mais aussi sur plusieurs médias nationaux (dont " LCI ", " 20 minutes ", l’" Obs " et bien d'autres…).

Le sujet a un brin parfois fait l’objet de sarcasmes et de railleries ou a été tourné en dérision. Sans compter les nombreux commentaires postés, certains partisans et d’autres opposés à la mesure.

Aussi, la mairie de Decazeville a réagi sur les réseaux sociaux, en publiant sur sa page Facebook le billet suivant, mêlant humour, précision, recadrage et agacement : "Non, les élus decazevillois n’ont pas reçu de boules sur leur tête. Journaux et médias, relayés par les réseaux sociaux, se sont emparés d’une information présentée comme improbable tant elle surprend par son caractère jugé décalé. Il s’agit là d’un arrêté municipal pris le 31 juillet dernier, visant à réglementer, entre 23 heures et 8 heures le lendemain matin, dans les lieux publics ou accessibles au public et sur tout le territoire de la commune, les bruits gênants par leur intensité, leur durée, leur caractère agressif ou répétitif.

De nos jours, la moindre information est souvent sujette à un détournement sarcastique. Mais il faut savoir un peu raison garder, ne pas tout prendre au premier degré et ne pas non plus surinterpréter cet arrêté municipal qui, en somme, est un arrêté parmi des dizaines pris chaque année. Il a simplement permis de stopper les agissements de certains qui, sur le boulodrome de l’avenue Léon-Blum en particulier, ont eu des comportements très discutables, voire délictueux, notamment envers les équipements d’éclairage, tout en empoisonnant la vie des habitants du quartier, jusqu’au milieu de la nuit, habitants qui se sont, de fait, retournés vers la mairie. La sérénité des nuits d’été est aujourd’hui mieux assurée.

Les médias ont traité une information largement sortie de son contexte, laissant place à une ironie bien légitime. Il est évident que la pratique de la pétanque n’a pas été interdite à Decazeville, soyons sérieux.

Gageons que cette péripétie estivale permette aux médias de se pencher sur des sujets ô combien plus importants pour notre territoire et trop souvent passés sous silence… "

Tournée en dérision ou pas, l’information aura en tout cas eu le mérite de braquer les projecteurs sur le territoire…

 

Centre Presse Aveyron.fr
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

49000 €

APPARTEMENT TYPE 3 au REZ DE CHAUSSÉE D'UNE RÉSIDENCE AU CALME BIEN ENTRETE[...]

361 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée, une p[...]

17000 €

A VENDRE DECAZEVILLE-500 m centre-ville,Terrain à bâtir exposé Sud-Ouest av[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir