Radio France veut encore accélérer sur le numérique

  • Radio France compte 14,5 millions d'auditeur par jour
    Radio France compte 14,5 millions d'auditeur par jour BERTRAND GUAY / AFP
Publié le

(AFP) - Radio France va poursuivre sa politique de développement sur tous les supports numériques (réseaux sociaux, applis, podcasts, enceintes connectées...) en créant notamment un "bar à podcasts" et un "accélérateur d'idées" dans la Maison de la radio, a annoncé mercredi sa présidente Sibyle Veil.

(AFP) - Radio France va poursuivre sa politique de développement sur tous les supports numériques (réseaux sociaux, applis, podcasts, enceintes connectées...) en créant notamment un "bar à podcasts" et un "accélérateur d'idées" dans la Maison de la radio, a annoncé mercredi sa présidente Sibyle Veil.


Après une saison 2017-2018 qui a permis à Radio France de "confirmer sa place de 1er groupe radiophonique (...) avec près de 14,5 millions d'auditeurs par jour", Mme Veil a souligné que le groupe allait poursuivre sa stratégie visant à développer les contenus destinés aux plateformes numériques.

L'innovation constitue selon elle "la priorité et la clé pour construire la radio de demain", et permettra de continuer à rajeunir l'audience des stations, a-t-elle plaidé, avant d'énumérer quelques projets en la matière.

"Pour favoriser encore davantage la créativité et l'émulation, nous installerons au coeur de la Maison de la radio un +bar à podcasts+", un espace qui permettra aux équipes du groupe de "tester et développer leurs idées" a-t-elle annoncé. Le groupe poursuit en outre la création de podcasts "natifs", c'est-à-dire conçus pour une diffusion exclusivement ou prioritairement numérique.

Radio France va également se doter en octobre d'un "accélérateur d'idées pour mieux comprendre les auditeurs de demain", et va mettre en place des innovations technologiques pour améliorer l'écoute des auditeurs en mobilité et aider la navigation entre ses différentes stations et offres.

"La radio est l'un des médias du futur et qui correspond le mieux aux besoins de demain en matière de mobilité, liberté des usages et interactivité", a-t-elle résumé.

Mme Veil a par ailleurs confirmé que le groupe allait lancer "en octobre" une vaste consultation continue du public. Cet exercice, baptisé "ma radio demain" vise à renforcer le dialogue avec les auditeurs et à anticiper toujours plus l'évolution des usages en matière de médias, à l'heure où les supports d'écoute se multiplient.

Source : Relaxnews

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?