Pétanque

Arrêté municipal à Decazeville : la réaction du président de la Pétanque decazevilloise

  • Entretien avec B. Tranchant, président de la Pétanque decazevilloise
    Entretien avec B. Tranchant, président de la Pétanque decazevilloise
Publié le / Modifié le S'abonner

Suite à l’arrêté municipal qui interdit de jouer aux boules de 23 heures à 8 heures du matin, et le buzz qui en a découlé, Bernard Tranchant, le président de la Pétanque decazevilloise, a souhaité réagir.

Comment percevez-vous cette histoire ?

Tout d’abord, je signale que cette histoire prend une tournure assez exceptionnelle, d’un point de vue médiatique s’entend. Votre journal a déjà cité des chaînes de télévision et des radios qui ont repris l’info, souvent sur un ton humoristique, voire sarcastique. Mais cela ne s’arrête pas là. Outre les réseaux sociaux où les accrocs de téléphones portables et de tablettes se succèdent avec délectation pour relayer le scoop, plusieurs autres médias m’ont contacté personnellement, dont " France Bleu ", " Quercy Rouergue ", " France 3 " Lorraine, souhaitant connaître les tenants et les aboutissant de " l’affaire ".

Faire le distinguo est-il indispensable ?

Il est vrai que la situation est plutôt cocasse, surtout pour les membres de notre association. Effectivement, nous jouons de mai à septembre en soirée, uniquement le vendredi soir, rarement au-delà de 23 h 30. Et nous nous servons de l’éclairage du club-house en entente avec le Tennis-Club. Nous n’utilisons pas l’éclairage public ni l’aire de jeu jouxtant la piscine. Donc, les élus, les forces de l’ordre et le voisinage doivent faire la part des choses. C’est-à-dire distinguer les pétanqueurs affiliés à un club et les autres. Je pense qu’ils l’ont fait mais il n’est pas superflu de le répéter.

Autre chose à déclarer ?

J’ai deux questions à poser : comment se fait-il que les Amateurs boulistes decazevillois (le club de boules lyonnaises de la ville) aient reçu un courrier et nous, les principaux intéressés, non ? Comment se fait-il que les élus et les policiers municipaux ne sont pas passés nous voir pour nous informer de ce problème alors que nous jouons tous les après-midi ? La Pétanque decazevilloise propose une activité de loisir et sportive équivalente à toutes les autres, comptant 4 000 adeptes au total sur le département, animant la ville à sa manière avec prochainement un concours pour le samedi de la fête.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

81500 €

Immeuble de rapport en parfait état. Ce petit immeuble est composé de deux [...]

55500 €

Decazeville Petite maison de ville comprenant 1 pièce de vie de 25m2 enviro[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir