Saint-Hippolyte retrouve son école cinq ans après

  • Élus, corps enseignant et les premiers élèves pourcette rentrée inédite à Saint-Hippolyte.
    Élus, corps enseignant et les premiers élèves pourcette rentrée inédite à Saint-Hippolyte.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Une école alternative, dite de Montessori, première du genre en Aveyron, ouvre ses portes ce matin avec le soutien de la municipalité.

Douze élèves prennent ce matin le chemin de l’école de Saint-Hippolyte, au-dessus de la Truyère. Cela devrait sembler anodin en ce jour de rentrée sauf que ce chemin n’en était plus un depuis la fermeture de l’école par manque d’effectifs en 2013.

Mais la création de l’association " Sant Ipoli " cherchant un local pour ouvrir une école alternative suivant la méthode Montessori, a permis cet heureux présage. " On y croit, c’est l’espoir de redonner vie au village ", résume la maire Francine Lafon, accompagnée d’André Maurel, premier adjoint. Pour l’heure, pas d’élan de joie ni de soulagement, il est encore trop tôt.

Mais le projet est bien ficelé, porté par plus d’une vingtaine de membres avec à sa tête Stéphanie Sabatier, éducatrice spécialisée formée depuis vingt ans à la méthode Montessori. " 95 % des jeunes se retrouvent dans cette pédagogie où l’enfant est au centre de l’apprentissage. C’est l’école qui s’adapte à l’enfant ", dit-elle. Et de préciser : " Il y a un cadre strict, on suit tous les programmes de l’Éducation nationale. L’idée est de progresser. "

L'intégralité de l'article à retrouver dans notre édition du lundi 3 septembre.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir