Le recyclage des cartouches d'encre stagne

  • Sur les près de 50 millions de cartouches vendues en 2017, 5 millions d'unités ont été collectées
    Sur les près de 50 millions de cartouches vendues en 2017, 5 millions d'unités ont été collectées Jorge Villalba / IStock.com
Publié le

(AFP) - Le recyclage des cartouches d'imprimantes usagées a stagné l'an dernier, même si la collecte a progressé en volume, selon un bilan publié mardi par Cart'Touch, regroupement de 13 des principaux fabricants créé en 2011 pour gérer la fin de vie des cartouches.

(AFP) - Le recyclage des cartouches d'imprimantes usagées a stagné l'an dernier, même si la collecte a progressé en volume, selon un bilan publié mardi par Cart'Touch, regroupement de 13 des principaux fabricants créé en 2011 pour gérer la fin de vie des cartouches.


Sur les près de 50 millions de cartouches vendues en 2017, 5 millions d'unités ont été collectées, une performance stable par rapport à l'an dernier. En terme de masse en revanche, la collecte s'est améliorée, croissant de 5 points à 35% des 5.000 tonnes commercialisées, a détaillé Cart'Touch.

La collecte s'effectue majoritairement dans les entreprises, via des bacs de collecte spécifiques. Les particuliers et les petites entreprises peuvent eux déposer leurs cartouches dans des points relais sur l'ensemble du territoire ou les renvoyer par voie postale.

L'an dernier, ces différents systèmes ont permis de réutiliser ou de recycler in fine 86% des cartouches collectées, une performance stable (-0,2%), conforme à l'objectif d'atteindre au moins 85% de valorisation en 2015.

"Après une forte progression entre 2014 et 2016, les résultats (...) se pérennisent", estime le regroupement, qui réunit des marques comme Canon, Xerox, Brother ou HP.

Toutefois, le recyclage reste moins élevé (62%) pour les cartouches d'imprimantes à jet d'encre, plus légères et collectées en petite quantité. "Priorité a été donnée aux (...) technologies porteuses de plus d'enjeux", comme les cartouches des imprimantes laser et les bidons, explique Cart'Touch.

L'acier et l'inox que les cartouches contiennent sont par exemple utilisés dans la métallurgie, le polystyrène dans des fournitures de bureau et le polyéthylène dans des emballages.

Si elles ne peuvent être ni réutilisées ni recyclées, les cartouches restantes sont incinérées avec une valorisation énergétique en chaleur ou en électricité.

A partir de l'an prochain, la gestion des cartouches en fin de vie sera intégrée à la filière des déchets d'équipements électroniques et électriques (DEEE).

Le gouvernement a fixé comme objectif de collecter 23% de l'ensemble des cartouches mises sur le marché cette année, 43% en 2019, 55% en 2020 puis 65% en 2021.

Source : Relaxnews

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?