Environnement

Une brigade de la civilité et de la propreté urbaine mise en place à Villefranche-de-Rouergue

  • La nouvelle balayeuse achetée par la commune a été officiellement présentée par les élus avec les agents municipaux du service de nettoiement.
    La nouvelle balayeuse achetée par la commune a été officiellement présentée par les élus avec les agents municipaux du service de nettoiement.
Publié le / Modifié le S'abonner

Elle doit être créée d’ici la fin de l’année et sera formée de deux agents assermentés, qui pourront donc verbaliser les contrevenants. Rappel de la réglementation.

D’ici la fin de l’année, la ville sera dotée d’une brigade de la civilité et de la propreté environnementale urbaine. " Annonce de son maire Serge Roques faite lors de la présentation d’une nouvelle balayeuse (lire en encadré).

Cette brigade sera composée de deux agents : du personnel communal redéployé. Ces deux agents seront assermentés, ils pourront donc dresser des contraventions. " Dans un premier temps, il y aura une phase d’avertissement, et si récidive la sanction tombera ", avertit Serge Roques.

La mairie rappelle l’article R 632.1 du Code pénal. " Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 2e classe le fait de déposer, d’abandonner, de jeter ou de déverser, à l’exception des emplacements désignés, des ordures, déchets, déjections, matériaux, liquides insalubres, y compris en urinant sur la voie publique. Est puni de la même peine le fait de déposer ou d’abandonner sur la voie publique des ordures, déchets, matériaux, en vue de leur enlèvement par le service de collecte, sans respecter les conditions fixées en matière de jours et d’horaires de collecte ou de tri des ordures. "

En cas d’infraction, le contrevenant risque une amende de 68 €, qui peut aller jusqu’à 1 500 € pour les encombrants amenés par un véhicule et laissés sur la voie publique. Ces encombrants doivent être portés à la déchetterie de la zone des Gravasses, qui est gratuite.

Concernant les déjections canines, la mairie signale que des distributeurs de poches sont mis à disposition des propriétaires de chiens rue Belle-Isle (à proximité de la place Notre-Dame), promenade du Guiraudet, promenade du Languedoc, quai du Tempe, traverse des Ruelles. Des poches à déjections sont aussi disponibles à l’hôtel de ville.

La propreté de la ville, dont le manque est tant décrié, dépend du civisme de chacun. Les agents du service de nettoiement ont affiché sur leur nouvelle balayeuse le message suivant : " La propreté c’est nous, le civisme c’est vous ".

À méditer et à appliquer.

Réagir