Un jeune agriculteur fabrique des nouilles made in Cruéjouls

  • Florian Boubal et ses nouilles, maison forcément !
    Florian Boubal et ses nouilles, maison forcément ! Olivier Courtil - CPA / Olivier Courtil - CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

En Gaec avec ses parents, Florian a eu la bonne et goûteuse idée de se lancer dans la volaille et… dans les nouilles. Unique en Aveyron !

Comme le disait Nelson Mandela : « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends ». Florian Boubal a pu vérifier et faire sienne cette pensée quand il s’est lancé dans l’engraissement de chevreaux auprès d’une coopérative. L’aventure a tourné court - financièrement intenable - mais il a pu compter sur ses parents. C’était en 2011, un an seulement après avoir créé le groupement agricole d’exploitation en commun (Gaec) avec Régine et Serge, ses parents donc.

De cet échec et avec le bon sens paysan, Florian s’est orienté dans la volaille ainsi que dans la fabrication et la commercialisation de nouilles depuis l’an dernier. Des nouilles, ce sont bien des nouilles et non des pâtes alimentaires, car elles sont préparées avec du blé tendre alors que les pâtes sont au blé dur.

Sans conservateur ni additif

Le blé dur ne poussant pas sur les terres rouergates, Florian a donc mis au point une recette de nouilles qui aujourd’hui fait... recette (création d’un emploi à temps plein) en vente directe et dans tous les commerces de proximité sans oublier le marché de Laissac, le mardi matin, en tant que voisin. « C’est un produit naturel sans additif et sans conservateur conçu avec des variétés anciennes pour pousser le goût », confie Florian.

Le blé est récolté en août, ventilé, moissonné, trié. Toutes les étapes sont évidemment réalisées sur place. Il est aussi équipé d’un moulin à meule de pierre qui lui permet de moudre sa farine bise, nutritive, donc à conseiller aux sportifs ! Le séchage des nouilles se fait à basse température pendant une nuit « pour conserver leur arôme, leurs vitamines et minéraux », précise-t-il. Et d’ajouter : « Les enfants sont en général les premiers à apprécier ».

Gamme de nouilles et de farine
=

Aujourd’hui, il propose une large gamme avec différentes formes de nouilles (torsade, coude, coquillage, trompette, coquillette, etc.), certaines à la tomate, d’autres à base de sarrasin. « Il faut bien faire cuire », glisse-t-il. Le goût peut surprendre les palais habitués au blé dur. Le temps de cuisson étant court, les personnes pressées trouvent ainsi un produit de qualité pour leur usage. Outre les nouilles, il propose aussi sa farine de meule (blé et sarrasin).

En revanche, la législation européenne - favorisant les gros producteurs plutôt que les petits - trop coûteuse, ne lui permet pas de commercialiser les œufs de ses poules. « C’est comme la nouvelle loi européenne qui interdit d’avoir 12 000 poules dans le même hangar, les industriels ont simplement installé un grillage pour les séparer, contournant ainsi la loi », confie Florian, lucide donc sur l’état du monde agroalimentaire. Comme quoi un premier échec, c’est formateur. On ne perd jamais, on apprend !

Contact au 06 71 90 12 49

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Palmas D'aveyron

295000 €

Des racines et des pierres!. Ça y est... le moment est venu de se quitter, [...]

333.11 €

CRUEJOULS : Maison de caractère au c?ur du village CONVENTIONNÉE APL compre[...]

139000 €

Venez découvrir cette charmante maison située au cur d'un petit village à 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Palmas D'aveyron
Réagir