Le bassin decazevillois se dotera-t-il d’une monnaie locale solidaire ?

  • Julien Poullier fourmille d’idées pour dynamiser le Bassin et réduire les déchets tout en créant du lien social.
    Julien Poullier fourmille d’idées pour dynamiser le Bassin et réduire les déchets tout en créant du lien social.
Publié le

Le Bassin va-t-il retourner au Charbon ? Ce concept alternatif a déjà fait ses preuves dans une quarantaine de cités.

Neuf ans après la création de la première monnaie locale complémentaire, l’abeille, lancée à Villeneuve-sur-Lot dans le Lot-et-Garonne, plus de 40 sont entrées en service sur l’Hexagone. À l’initiative de Julien Poullier, un Normand qui a posé ses valises depuis deux ans à Firmi, le Bassin pourrait lui aussi avoir sa monnaie : le Charbon.

C’est en tout cas le vœu le plus cher de Julien Poullier qui œuvre d’arrache-pied pour " recréer du lien social tout en favorisant les circuits courts et encourager l’activité économique tout en contribuant largement à la préservation de l’environnement, à la lutte contre l’exclusion ou encore le commerce équitable ", dit-il.

Pour celui qui se réclame comme un écolo-humaniste de la première heure, " une association - Les Courts Circuits aveyronnais - est en passe de voir le jour ". Elle aura pour mission de gérer cette monnaie relevant de l’économie sociale et solidaire, mais pas seulement. " En même temps, nous allons mettre en place des repair cafés (1) pour réduire les déchets, transmettre des connaissances et renforcer la cohésion sociale en redonnant confiance aux personnes les plus fragiles ", poursuit-il. Un agenda bien rempli

Après avoir rencontré des élus " favorables à ces deux projets complémentaires ", Julien Poullier à la tête de son association engagera une série de rendez-vous d’information à l’échelle de la communauté de communes. Réunions publiques, stands sur les marchés où il expliquera sa démarche, vouée " à dynamiser le territoire tout en favorisant les bonnes pratiques environnementales ", et invitera les commerçants et artisans à nouer des partenariats.

Dans la foulée, les repair cafés entreront en service avant que la monnaie locale, le Charbon, ne fasse son apparition. Soit en version traditionnelle sous forme de billets, ou dématérialisée pour les paiements en ligne.

- (1) Repair café : atelier improvisé où les bénévoles se rencontrent pour réparer gratuitement des objets du quotidien plutôt que de les jeter. Plus de renseignements au 0 680 453 867.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Firmi

124000 €

Firmi : Immeuble comprenant au rez-de-chaussée : un grand local commercial [...]

254000 €

Sur les hauteurs de Firmi, maison d'architecte en très bon état, composée d[...]

57000 €

Dans le centre de Firmi, maison de type 5 d' environ 100 m² avec garage.Au [...]

Toutes les annonces immobilières de Firmi
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?