Rodez passe au révélateur

  • Dorian Caddy sera l’un des principaux atouts du Raf  pour tenter de tromper l’arrière-garde mancelle, ce soir.
    Dorian Caddy sera l’un des principaux atouts du Raf pour tenter de tromper l’arrière-garde mancelle, ce soir. Photo Jean-Louis Bories - CPA / Photo Jean-Louis Bories - CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les Ruthénois vont jouer leur premier "gros" match de la saison, ce soir (20 h), à domicile, face au Mans, l’un des sérieux prétendants à la montée en Ligue 2.

Une « belle affiche », un « bon match à jouer » : voilà la façon dont Laurent Peyrelade, l’entraîneur du Raf, a qualifié la rencontre qui va opposer son équipe à celle du Mans, ce soir au stade Paul-Lignon (20 h). « On ne peut pas parler de choc », a-t-il estimé, justifiant ce point de vue par le fait qu’il n’allait pas être question, à cette occasion, que d’un seul enjeu, circonscrit à une dimension « purement comptable », mais de plusieurs, « de niveau, de comparaison, de dynamique ».

« Pour moi, Le Mans est comme Grenoble l’an dernier en matière de statut, pas de jeu, a-t-il détaillé. C’est une équipe avec laquelle il faut que l’on soit à la lutte toute la saison. Elle sera dans les quatre premières à la fin et il faut que l’on s’accroche à ses basques, à ses chaussettes le plus longtemps possible. Elle a les infrastructures, l’effectif et le potentiel pour remonter. Si ce n’est pas cette année, ce sera l’an prochain, mais c’est écrit d’avance, et tant mieux, car quand tu as tout ça, tu n’as rien à faire en National. »

 

L'intégralité de l'article à retrouver dans notre édition du vendredi 21 septembre.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir