Avec trois voitures en libre-service, le Sud-Aveyron se lance dans l'autopartage

Publié le / Mis à jour le S'abonner

La coopérative Citiz et le PNR proposent des véhicules 24h/24 à Millau et Saint-Affrique.

Le covoiturage et l’auto-stop ont un nouveau copain : l’autopartage. À l’initiative du PNR, qui a investi 30 000 € dans le projet, dont 18 000 € du programme européen Leader et 2 000 € d’EDF, trois voitures ont été mises en libre-service à Millau et Saint-Affrique. La première est à disposition 7 j/7, 24 h/24 devant le Parc, au 71, boulevard de l’Ayrolle. La seconde se trouve à la gare, à Saint-Affrique. Et la dernière servira aux employés de l’entreprise Sévigné, en journée, et sera remise à son emplacement, rue de la Condamine, le soir et le week-end, pour les particuliers.


Changer les mentalités

« On mène une vraie réflexion sur les déplacements de nos salariés, explique Marc Sévigné, le patron. Avec cette voiture, qu’ils utilisent à plusieurs, l’idée est d’éviter qu’il y ait un véhicule par salarié, et que tous se suivent de Millau à Aguessac. » C’est aussi une assurance d’amortissement pour Citiz, la coopérative toulousaine qui gère la location des trois voitures, qui sait qu’elle n’aurait pas amorti ses véhicules uniquement grâce au libre-service, dans une zone rurale.

« On a adapté notre modèle au cas particulier qu’est l’Aveyron », a expliqué Céline Soulié, représentant de Citiz. « Avec l’autopartage, on veut changer les mentalités, mais cela prend du temps », reprend-elle. Et Alexandre Chevillon, chargé de mission énergie au Parc, de rappeler les coûts fixes d’une voiture, entre « amortissement, assurance, entretien, carburant… », dont on n’a pas à s’occuper lorsqu’on loue sa voiture à l’heure, ou à la journée.


Trois formules d’abonnement

Pour ça, il faut d’abord passer par le site internet ou l’application Citiz, pour s’abonner. Trois tarifs sont proposés, en fonction de sa fréquence de location.

L’abonnement le plus cher, à 16 € par mois, permet de louer sa voiture pour 2,50 €/heure, ou 25 €/jour (+0,37 €/ km, puis 0,19 au-delà de 100). Le second, dit « classique », à 8 € mois, fait grimper l’heure à 3,5 €, et la journée à 35 €. Enfin, avec le dernier, sans abonnement, ce sera 5 €/heure et 50 €/jour.

La réservation s’effectue sur le site ou l’application, où un calendrier permet de connaître les disponibilités des véhicules. L’utilisateur se rend ensuite à l’emplacement de la voiture choisie, fait un état des lieux, et peut prendre la route. Une carte lui permet de faire le plein dans les stations-service partenaires, sans faire d’avance.

À la fin, le conducteur range la voiture là où il l’a prise. « Dans une zone dense, un véhicule partagé peut remplacer jusqu’à 9 inviduelles, assure Céline Soulié. Même si, à Millau, on n’en est pas là, ces voitures offrent déjà une solution d’appoint, de dépannage, et un premier pas vers une évolution de l’utilisation de la voiture."

Midi Libre Millau (Camille André)
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

285 €

Studio meublé de 18 m² en centre ville - N818 - Studio meublé au 1er étage,[...]

55 €

A LOUER -centre de Millau, place de parking - A LOUER, en centre de Millau,[...]

430 €

F3 en centre ville de 53m² au 3e étage - N65 - F3 en centre ville de 53m2 c[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir