Vie pratique - Conso

Baromètre des produits frais : le filet de saumon à 20 euros

  • Le filet de saumon atteint les 20 euros.
    Le filet de saumon atteint les 20 euros. IGphotography / Istock.com - IGphotography / Istock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Selon le baromètre national Relaxnews des produits frais, les prix en hausse de la semaine que ce soit le melon charentais, le raisin blanc et le filet de saumon, mais également pour les produits en baisse comme le chou-fleur ou l'artichaut, s'inscrivent dans une tendance aperçue depuis quelques semaines. Il est bien plus cher de s'alimenter en produits frais que l'an passé.


Le melon charentais a vu son prix augmenter d'une quarantaine de centimes en une semaine. Cette hausse est quasi identique par rapport à la même semaine l'an passé. Même constat pour le raisin blanc Chasselas (+45 cts sur une semaine et sur une année) et le filet de saumon (+2,42 euros et +88 centimes).

Les trois plus fortes hausses de la semaine
(source Relaxnews-SNM)
 

Prix moyen (en euros)

Prix moyen semaine précédente (en euros) Prix moyen année précédente (même semaine et en euros)
MELON Charentais jaune France 800-1150g (la pièce)

2,04

1,68 1,67
RAISIN blanc Chasselas sans label France vrac 3,70 3,25 3,25

SAUMON (filet) aquaculture

20,00

17,58

19,12

Hormis la côte de porc dont le prix est aussi bien en baisse sur une semaine que sur une année, les produits en baisse de la semaine, artichaut globuleux et chou fleur, n'échappent pas à la hausse sur un an.

Les trois plus fortes baisses de la semaine
(source Relaxnews-SNM)
 

Prix moyen (en euros)

Prix moyen semaine précédente (en euros) Prix moyen année précédente (même semaine et en euros)
CHOU FLEUR France (la pièce) 3,10 3,58 2,26

ARTICHAUT Globuleux France (la pièce)

1,45 1,66 1,40
PORC (côte) avec os cdt 5à10 4,96 5,63 5,51

Méthodologie : le baromètre des prix des produits frais Relaxnews est réalisé chaque mercredi à partir des données fournies par le Service des nouvelles des marchés, qui dépend du ministère de l'Agriculture. Chaque semaine, une vingtaine d'agents du SNM relèvent le prix au détail de 150 produits (fruits, légumes, viandes, poissons...) dans 150 grandes et moyennes surfaces réparties dans toute la France (échantillon représentatif de la consommation des ménages en France, établi par la Sofres).

Réagir