Le Rodez fight club a fait ses premières armes

  • Une vingtaine de pratiquants, pour l’instant, découvrent la discipline avec Grégory Delagnes (assis, au milieu avec sa fille Victoria).
    Une vingtaine de pratiquants, pour l’instant, découvrent la discipline avec Grégory Delagnes (assis, au milieu avec sa fille Victoria). Rui Dos Santos
  • Charlotte Gil (présidente) et Léo Naranjo (secrétaire et trésorier) gèrent les nombreuses licences qui continuent d’arriver.
    Charlotte Gil (présidente) et Léo Naranjo (secrétaire et trésorier) gèrent les nombreuses licences qui continuent d’arriver. RDS
Publié le

Ils ont déjà une fille, Victoria, âgée de 3 ans et demi. Mais, ils viennent de donner naissance à un autre bébé, baptisé Rodez fight club et dernier né des associations ruthénoises. Aveyronnais de souche, puisqu’il est originaire de Saint-Cyprien-sur- Dourdou, Grégory Delagnes en est l’instructeur ; native d’Agde, Charlotte Gil a revêtu la tenue de présidente. En attendant de trouver leur propre toit, ils utilisent une salle de Movida, route de Vabre. Avec deux séances par semaine : le mardi de 20 heures à 21 h 15, le mercredi ou le jeudi de 20 h 15 à 21 h 30.

Après avoir goûté au judo et à la boxe, Grégory Delagnes a voulu s’orienter vers "une discipline assez généraliste et plus complète". Avec, pour objectif, de "savoir se défendre". Il a opté pour le krav maga - mot hébreu qui signifie combat rapproché - , une méthode d’auto-défense née en Israël, combinant des techniques provenant de la boxe, du muay-thaï, du judo, du ju-jitsu et de la lutte. Après sept années passées au Toulouse fight club, dont trois comme entraîneur, ce spécialiste de la préparation physique et de la confiance en soi, âgé de 37 ans, moniteur ceinture noire FEKM (fédération européenne de krav maga), a décidé d’implanter ce sport, qu’il qualifie de "pragmatique et ludique", dans le chef-lieu aveyronnais.

Le Rodez fight club a donc été porté sur les fonts baptismaux. Si la philosophie de Grégory Delagnes est que "les confirmés s’adaptent aux débutants et non le contraire", il est fidèle aux sept principes de base : éviter les situations dangereuses, réflexes naturels, la voix la plus courte, instaurer un dialogue, points sensibles, objets à portée puis armes naturelles, tous les coups sont permis. En revanche, il n’y a pas de compétition dans cette discipline accessible à tous, juste des passages de grades à partir de la ceinture verte (trois ans de pratique) jusqu’à la ceinture noire. Pour l’instant, alors qu’une cinquantaine de personnes ont manifesté leur intérêt, plus de la moitié ont fait leurs premières armes.

Toutes les informations nécessaires sont disponibles par mail à l’adresse rodez.fightclub@orange.fr, sur la page Facebook Rodez fight club. Il est aussi possible de joindre l’instructeur Grégory Delagnes par téléphone au 06 71 95 24 50.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

647 €

LOCATION APPARTEMENT T3 RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une entrée avec 2 placard[...]

357 €

Dans notre agence nous vous invitons à venir visiter ce logement disponible[...]

350 €

Proche du centre ville et à deux pas du lycée Monteil, appartement de type [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?