Un adversaire abordable pour les Ruthénois ?

  • Un adversaire abordable pour les Ruthénois ?
    Un adversaire abordable pour les Ruthénois ?
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le Raf II va essayer de sortir la tête de l’eau à l’occasion de la réception d’Agde, aujourd’hui (16 h), un adversaire à peine moins mal que lui.

Avant de se déplacer deux fois consécutivement (à Tarbes et Fabrègues), avec le peu de garanties que cela induit, les réservistes du Raf vont accueillir cet après-midi les Héraultais d’Agde à Vabre (16 h).

L’occasion pour eux de confirmer leurs deux derniers résultats nuls (1-1 contre Toulouse Rodéo et 0-0 à Muret) mais aussi, et ils l’espèrent, d’ouvrir enfin leur compteur de victoires, eux qui, en cinq rencontres, n’ont empoché que deux points et occupent la place de lanterne rouge du classement. Un bilan comptable bien maigre et même si leurs objectifs (priorité à la formation notamment) ne sont pas les mêmes que ceux des autres équipes engagées, le maintien serait tout de même bon à prendre, même s’il reste encore du temps.

Toujours est-il que la rencontre du jour constitue une opportunité rêvée d’avoir le déclic. En effet, les Agathois "rament" eux aussi, avec une avant-dernière place au classement à la suite de trois résultats nuls et deux défaites. Le vainqueur - s’il y en a un - gagnera donc une ou plusieurs places au classement et enfoncera encore un peu plus le perdant.

Pour relativiser les choses, il faut toutefois regarder le haut du tableau. Certes, le Raf a connu des difficultés au début de saison mais il a affronté le leader (Alès), le deuxième (Blagnac) et le quatrième (Mende) du classement lors des trois premières journées ! Autant dire que si cette hiérarchie se confirme, les joueurs de Florent Rech ont peut-être passé le plus dur. Et cela peut être un moyen de se rassurer et de retrouver le moral… En tout cas, le résultat de cette rencontre face à Agde restera sûrement le meilleur moyen de savoir ce que ce Raf-là a dans le ventre et s’il peut prétendre à mieux.

a.f.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir