Harry Connick Jr: retour en France d'une icône de la Nouvelle-Orléans

  • Harry Connick Jr. participe aussi activement à la vie culturelle de sa ville d'origine, à travers notamment le Ellis Marsalis Center for Music qu'il a cofondé en 2005 avec le saxophoniste de jazz Branford Marsalis.
    Harry Connick Jr. participe aussi activement à la vie culturelle de sa ville d'origine, à travers notamment le Ellis Marsalis Center for Music qu'il a cofondé en 2005 avec le saxophoniste de jazz Branford Marsalis. ANGELA WEISS / AFP / ANGELA WEISS / AFP
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(AFP) - Harry Connick Jr, chanteur et pianiste iconique de la Nouvelle-Orléans, avait disparu des scènes françaises: son concert vendredi à La Seine musicale dans le cadre d'une tournée européenne marquant le tricentenaire de "Crescent City", met fin à une longue absence.


"A New Orleans tricentennial celebration" est le titre de la tournée d'un "revenant", dont la précédente apparition à Paris remontait à 2010 à la Salle Pleyel, dans la foulée de "Your Songs", un disque de reprises de tubes pop interprétées façon jazzy par le célèbre crooner.

A La Seine musicale, à Boulogne-Billancourt, son répertoire sera 100 % Nouvelle-Orléans, afin de fêter le tricentenaire d'une ville fondée en 1718 par des colons français.

Harry Connick Jr, parti très jeune faire carrière à New York, "là où il y a le business", reste très attaché à "sa" ville, assure-t-il à l'AFP.

"Je viens souvent à la Nouvelle-Orléans pour voir ma famille", confie ce musicien, également acteur et producteur de shows télévisés aux États-Unis.

"Je vais passer en revue toutes les musiques de la Nouvelle-Orléans, jazz, blues, gospel, funk", explique le musicien, qui sera à la tête d'un orchestre de onze musiciens, dont quatre de "Nola", avec une section de cuivres dans la grande tradition des "brass bands" de la ville.

Plongé très jeune dans un bain musical, au sein d'une famille aisée --son père était procureur et sa maman juge--, amateur de musiques, Harry Connick a publié son premier disque à l'âge de dix ans.

Il est devenu rapidement célèbre grâce à la bande-son du film "Quand Harry rencontre Sally" (1989), sur laquelle figuraient plusieurs de ses chansons.

Sa carrière très commerciale et son image du crooner jazzy sont un peu réducteurs. Harry Connick Jr, qui appartient à une longue traditions de pianistes-chanteurs à New Orleans, possède en effet de grandes qualités de musicien, à la fois chanteur, pianiste et compositeur, et il peut aborder avec un certain talent divers styles (funk, pop, soul music, jazz, blues...), comme dans son dernier album.

Il participe aussi activement à la vie culturelle de sa ville d'origine, à travers notamment le Ellis Marsalis Center for Music qu'il a cofondé en 2005 avec le saxophoniste de jazz Branford Marsalis.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir