Les chevalets sont de sortie à Raulhac

  • Les chevalets sont  de sortie à Raulhac
    Les chevalets sont de sortie à Raulhac
  • Les chevalets sont  de sortie à Raulhac
    Les chevalets sont de sortie à Raulhac
  • Les chevalets sont  de sortie à Raulhac
    Les chevalets sont de sortie à Raulhac
  • Les chevalets sont  de sortie à Raulhac
    Les chevalets sont de sortie à Raulhac
Publié le

Dix artistes partageront leur savoir-faire à travers les ateliers de Raulhac, aux portes du Nord-Aveyron, les 27 et 28 octobre.

Belle initiative que celle de l’aquarelliste Raymond Cazes et son épouse Martine (elle baigne dans la musique) qui organisent pour la deuxième année "Les ateliers de Raulhac", le week-end des 27 et 28 octobre. Une aubaine pour les artistes en herbe qui pourront pendant deux jours s’initier, s’aguerrir au contact de dix artistes professionnels.

Parmi eux, un Aveyronnais, avec la venue de Guy Sounillac (lire ci-dessous la liste). Des artistes de renom comme Anne Gournay, présidente de la société artistique du Cantal, qui proposera de travailler en trois dimensions à travers un stage de modelage. Ces ateliers ouvrent aussi et surtout à la peinture, sous toutes les coutures (et palettes) sans oublier de la sculpture, de la mosaïque, à l’attention de tous les publics, y compris les enfants qui auront droit à des ateliers gratuits. Preuve de la volonté, de l’envie d’ouverture pour transmettre leur passion, de leur fièvre artistique en pouvant échanger avec l’esprit du jeu. En toute légèreté, simplicité et convivialité.

Apprendre et apprécier

Outre les ateliers, les stagiaires pourront partager les repas avec les artistes. Ces derniers se feront une joie de prolonger les discussions pour faire œuvre transmission. À l’image de Lætitia Bastien qui effectuera la coupe du verre, les différents outils, l’assemblage et les différentes techniques de composition pour repartir avec sa propre réalisation et la refaire à la maison. Histoire de s’aérer et parce que tout finit par des chansons, cabaret et chorale sont également au programme. D’ailleurs, la musique sera le fil conducteur en guise d’accueil et pour permettre à chacun de déambuler d’atelier en atelier avec un parcours fléché.

C’est toujours l’esprit du jeu. Apprendre en s’amusant et en partageant pour comprendre et apprécier.

Enfin, Raymond Cazes est l’exemple même que la pratique guidée avec passion conduit à la réalisation artistique, lui qui a appris en autodidacte. L’exposition qui prolongera ce week-end hors du temps, donnera à voir plus de 80 œuvres (peinture et sculpture) jusqu’au 3 novembre, en sera le témoignage comme la touche finale à ces rencontres automnales. Et pour peu que le beau temps soit de la partie, chevalets, pinceaux et crayons pourront cheminer dans le village pour immortaliser la beauté naturelle de la région, aux confins du Cantal et de l’Aveyron. Avec la conception d’un carnet de voyage à la clef, qui sait ?

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?