Associations

L214 épingle un élevage avicole aveyronnais dans une vidéo choc

  • Capture d'écran de la vidéo diffusée sur Facebook par L214.
    Capture d'écran de la vidéo diffusée sur Facebook par L214.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
L’association de défense animale a récemment diffusée une vidéo pour dénoncer la découverte de poussins vivants dans des bacs d’équarrissage à Mayran.

En quelques jours, la vidéo a déjà fait le tour des réseaux sociaux et a été vue plus de 160 000 fois… L214, association de protection animale habituée des vidéos chocs aux quatre coins de l’Hexagone, a récemment épinglé un élevage avicole aveyronnais. Deux de ses militants se sont rendus sur la commune de Mayran. Et ont dénoncé dans leur vidéo la découverte de poussins vivants dans un bac d’équarrissage qui, comme son nom l’indique, est logiquement réservé aux animaux morts.

« On voulait filmer à l’intérieur de l’élevage. Cela n’a pas été possible et, en repartant, on a entendu piailler dans les bacs d’équarrissage. On a  trouvé trois sacs-poubelles à l’intérieur desquels se trouvaient des poussins encore vivants. On a alors décidé de réaliser une vidéo en confrontant l’éleveur à cela », indiquent William Burkhardt et Léa Dubost, les deux activistes. Ne se doutant pas d’être filmé, l’éleveur a tenté de livrer une explication : « Il y a des petits poussins qui éclosent dans des œufs, d’autres non. C’est le cycle de la nature […] Parfois, on jette les coquilles et les poussins peuvent finir par sortir ».

« Cette vidéo est un montage »

Contacté par nos soins jeudi, ce dernier a nié le fait que ces images tendancieuses aient été tournées chez lui. « On n’élimine pas de poussins chez nous. L’information est fausse et cette vidéo est un montage ! Ces militants ont simplement fait éclore des œufs d’un bac d’équarrissage. Certes, il peut arriver qu’il y ait des poussins dedans. Mais ils ne sont pas viables. Et surtout, il n’y a rien d’illégal à faire cela. Alors que ces gens, eux, entrent illégalement dans des élevages privés », a-t-il souligné. L’association L214, elle, assure que la vidéo a bel et bien été tournée dans cet élevage au mois d’avril dernier.

« L’élevage industriel doit être interdit »

Entre l’éleveur et les militants, le ton est d’ailleurs rapidement monté le jour du tournage. L’intervention de la gendarmerie a d’ailleurs été nécessaire pour calmer les esprits. « On a été violenté, mon téléphone portable a été cassé. Mais c’est courant lors de nos enquêtes… Celle-ci est particulière car l’éleveur avoue dans notre vidéo éliminer les poussins avec une machine à gaz (1). Cela est légal. Pourquoi donc les jeter vivants dans une poubelle ? Certainement pour une question de temps ou parce qu’il n’avait plus de gaz… Bref, quoi qu’il en soit, c’est horrible et inacceptable pour nous. L’élevage industriel doit être interdit en France », souligne encore le couple de militants.

(1) Ce que réfute formellement l’éleveur, ses propos à ce moment là concernaient la profession de manière générale, et non ses pratiques, tient-il à nous préciser. 

 

 

Un éleveur de porcs du Lot également dans le collimateur

En plus de l'élevage avicole de Mayran épinglé par L214, une autre exploitation, cette fois-ci située dans le Lot, est dans le collimateur d'une association de défense des animaux. Comme le révèlent ce vendredi 19 octobre nos confrères de La Dépêche du Midi, des membres de Direct action everywhere Paris dénoncent par le prisme de l'image les pratiques réalisées sur la commune de Cazals chez un exploitant bénéficiant de l'appellation "Jambon de Bayonne". Sur une vidéo diffusée via les réseaux sociaux, les internautes peuvent y apercevoir des truies mortes étendues au sol ou encore des dizaines de cadavres de porcelets jetés dans des bennes à ordures. Un précédent a eu lieu la semaine passée en Ariège, où d'autres militants s'étaient introduit dans un élevage de poulets Label Rouge

 

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Mayran

172500 €

A 10 minutes de RODEZ, dans un secteur calme...Sur un terrain de 1000m², av[...]

60000 €

Exclusivité.Maison d'environ 50 m² habitables avec jardinet, ainsi qu'une g[...]

Toutes les annonces immobilières de Mayran
Réagir