Le Minotaure va sortir de son sommeil au centre-ville de Toulouse

  • Un exemple des créations réalisées par la compagnie sur l'île de Nantes.
    Un exemple des créations réalisées par la compagnie sur l'île de Nantes.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La compagnie originaire de Nantes, La Machine, présentera en milieu de semaine prochaine sa nouvelle création, Le gardien du temple, dans les rues du centre-ville de Toulouse.

Toulouse somnole avant le grand jour ! D'ici une dizaine de jours, la ville rose va se confronter à l'essor des machines géantes. Pas n'importe laquelle, celle du Minotaure.

Du 1er au 4 novembre, la capitale d'Occitanie s'apprête à accueillir le plus grand événement culturel de la région.

La compagnie nantaise La Machine jouera en exclusivité mondiale dans les ruelles du centre-ville son nouveau spectacle, Le gardien du temple. Un mythe créé par François Delaroziere et joué en quatre actes.

Les badauds, attendus en nombre, découvriront à cette occasion une machine monumentale, créée pour la représentation toulousaine et qui réinterprétera le mythe d’Ariane. Les places et artères principales se transformeront, le temps de la manifestation, en véritables scènes de théâtre.

La proposition, programmée à différentes heures de la journée, est entièrement gratuite.

La révélation de la nouvelle création de l'équipe nantaise correspond, dans un même temps, à l'implantation officielle de la Halle de La Machine dans le quartier de Montaudran, au sud de la cité occitane. Un équipement situé sur l'ancienne piste historique de l'Aérospotale désormais baptisée la Piste des Géants.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir