Fédérale 2

Rugby : Decazeville en voie de guérison ?

  • Decazeville en voie de guérison ?
    Decazeville en voie de guérison ? Archive Sébastien Murat / Archive Sébastien Murat
Publié le / Modifié le S'abonner
Malgré sa défaite à Castelsarrasin, dimanche, le Sporting a affiché des signes encourageants pour la suite.

Il aura suffi d’une rencontre pour se prendre à rêver d’un retour en force du Sporting. Même si le mal donne le sentiment d’être toujours profond, il semble qu’il ne manque pas grand-chose aux Decazevillois pour retrouver le chemin du succès. On en veut notamment pour preuve la rencontre de dimanche à Castelsarrasin, lors de laquelle il ne s’en est fallu que d’un cheveu que le SCD, pourtant pas favori, ne reparte avec un peu plus que le point du bonus défensif.

"C’est beaucoup mieux, lance, avec une satisfaction mesurée, Fabrice Landes, l’un des deux co-entraîneurs. Nous avons été réguliers pendant toute la rencontre. Le groupe a affiché un meilleur état d’esprit. Il n’a rien lâché et s’est “envoyé” toute l’après-midi face à une très solide formation."

Un bloc de quatre rencontres déterminant

Reste maintenant à concrétiser ces promesses et à enfin enregistrer une première victoire en championnat, et pourquoi pas dès le week-end prochain lors de la réception de Nègrepelisse, même si Fabrice Landes reste prudent.

"Mettre en difficulté l’adversaire, nous savons faire, mais nous ne sommes pas encore assez sereins dans le jeu, estime-t-il. Nous péchons encore dans les détails mais ne soyons pas trop gourmands pour l’instant. Il y a du mieux mais j’espère seulement que nous ne jouons pas à réaction."

Le Sporting de Germain Portero et consorts va maintenant entrer dans une phase du championnat au cours de laquelle il ne devra pas se rater, avec un bloc de matches face à des concurrents directs dans la lutte pour le maintien ; des rencontres qui s’annoncent déterminantes pour la suite de la saison, face à Nègrepelisse, Malemort, LSA et Millau.

À ce petit jeu, Decazeville a une belle carte à jouer puisqu’il recevra trois fois sur ces quatre rencontres. En cas de carton plein ou dans l’hypothèse de trois victoires sur la pelouse du stade Camille-Guibert, on pourra dire que le Sporting aura fait un grand pas en avant. Mais pour l’heure, il reste dernier du classement, pour encore une semaine, voire plus. Mais cela, dans le bassin decazevillois, on ne préfère pas y penser !

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir