Le 17e festival du cinéma espagnol de Marseille parrainé par l'acteur Sergi Lopez

  • Sergi Lopez parrainera le 17e festival du cinéma espagnol de Marseille
    Sergi Lopez parrainera le 17e festival du cinéma espagnol de Marseille Loic VENANCE / AFP / Loic VENANCE / AFP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(AFP) - Plus de 40 films, des avants-premières, trois compétitions et un grand invité, l'écrivain Antonio Muñoz Molina: les organisateurs ont présenté jeudi le programme du 17e festival du cinéma espagnol de Marseille parrainé par l'acteur Sergi Lopez, qui débute le 8 novembre.

L'événement qui draine quelque 10.000 spectateurs propose chaque année au public de découvrir les nouveautés et des films marquants du cinéma espagnol en version originale sous-titrée. Il s'ouvrira et se fermera par des comédies -- "Mi querida cofradia", prix du public au festival de Malaga et "Operacion Concha" le 16 novembre --, a souligné la codirectrice de la programmation Marie-Rose Carton-Pinna lors d'une conférence de presse au conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, soutien du festival.

Une carte blanche a été donnée à l'écrivain membre de l'Académie de la langue espagnole Antonio Muñoz Molina qui présentera un classique du cinéma espagnol "El espiritu de la colmena", le 8 novembre.

Le public pourra découvrir trois avant-premières "Petra" avec l'actrice Marisa Paredes, "The Bookshop" et "Sergio y Serguéi", prix du public au festival de la Havane 2017.

Le président du jury, Moisés Salama, codirecteur du festival de Malaga, et les quatre autres jurés dont la chanteuse Olivia Ruiz et la romancière Nathalie Alonso devront départager six films en compétition: "La vida lliure" avec Sergi Lopez, qui sera projeté en sa présence lors d'une soirée hommage le 9 novembre; "Las heridas del viento" de Juan Carlos Rubio; "La enfermedad del domingo" de Ramon Salazar; "El autor" pour lequel l'acteur Javier Gutiérrez a obtenu le Goya du meilleur acteur; "Mi querida cofradia" de Marta Diaz de Lope Diaz et enfin "La mano invisible" de David Marcian.

Cinq films seront en concurrence dans la catégorie documentaire et six dans celle des court-métrages. A ne pas manquer également, ont souligné les organisateurs, le film hors compétition "Carmen y Lola" d'Arantxa Echevarria, présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, racontant l'histoire d'un couple de lesbiennes dans la communauté gitane.

Le palmarès est attendu le 16 novembre.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir