Roc : la Coupe pour se rassurer

  • Brian Bitonti et le Roc  sauront-ils relever la tête  ce soir, eux qui restent sur un revers à domicile  en N2 devant le Fenix de Toulouse II ?
    Brian Bitonti et le Roc sauront-ils relever la tête ce soir, eux qui restent sur un revers à domicile en N2 devant le Fenix de Toulouse II ? JLB / JLB
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Auteur d’un début de saison plus que moyen en Nationale 2, les Ruthéno-Castonétois reçoivent Saint-Flour en Coupe de France, ce soir (21 heures) à l’Amphithéâtre. L’occasion de se relancer.

Troisième tour de la Coupe de France à disputer pour le Roc handball qui reçoit, ce soir à 21 heures à l’Amphithéâtre, les Cantaliens de Saint-Flour. Une ville en haut de l’affiche ces jours-ci, puisque le parcours du Tour de France cycliste la verra devenir ville étape l’an prochain (lire en page 3). Saint-Flour, sinon, c’est aussi une équipe de handball de Nationale 2. C’est-à-dire le même niveau que les Ruthéno-Castonétois donc, mais pas dans la même poule.

Le match du jour, c’est l’occasion surtout pour les hommes de Julien Demetz de remettre l’église au centre du village après une série de résultats négatifs en championnat et quatre défaites de rang. Alors, et même si les joueurs clament depuis le début que "la Coupe coûte cher et on sait qu’on ne va pas aller loin, ce n’est vraiment pas un objectif", celle-ci pourrait le devenir au moins pendant un temps, histoire de redonner du courage aux troupes afin de leur faire oublier leur mauvaise passe en championnat en cas de nouveau résultat positif après un gros match il y a quinze jours à Bruges (21-24).

Saint-Flour en N2 aussi

D’autant plus que les coéquipiers de Marc Becdro pourront compter sur le retour de leur capitaine, Aurélien Simon en pleine forme après une légère blessure au bras et qui affiche pour le moment la deuxième meilleure statistique de marqueur de la poule 1 : quarante buts en quatre rencontres pour lui… Des chiffres qui pourraient impressionner les joueurs du Cantal.

De son côté Saint-Flour accuse un début de saison honnête, se classant au milieu de tableau de son groupe avec une septième place pour deux victoires et un nul en cinq rencontres. Reste à savoir les velléités et les intentions des visiteurs du soir et s’il y a une réelle volonté d’aller jusqu’aux 32es de finale, le prochain tour, dans les deux camps. Réponses dès ce soir, le match ayant été avancé du samedi au vendredi pour cause de mariage du portier de l’équipe locale, Jean-Pascal Navarro. Un week-end de festivités totales en vue pour le Roc ?

Antoine Froissart
Voir les commentaires
Réagir